L’Islam dans le pays du brouillard

La situation des Musulmans en Grande-Bretagne a fait objet, lundi à Rabat, d’une rencontre avec Anthony Layden, l’ambassadeur britannique accrédité à Rabat. Lors d’une rencontre avec les étudiants de la faculté de droit de la ville précitée sur «la situation de l’Islam et des Musulmans en Grande-Bretagne», l’ambassadeur a annoncé la tenue, les 5 et 6 mars prochain à l’Université Al-Akhawayne d’Ifrane, d’une réunion sur la situation de l’Islam et des Musulmans dans le Royaume Uni.
M. Layden a ajouté que les travaux de la rencontre envisagée, dans le cadre des journées britanniques, seront marqués par la participation d’une importante délégation britannique composée de dix députés, majoritairement de confession musulmane. «Il est temps, a ajouté le diplomate, pour les bonnes volontés, quelles que soient leur confession et leur appartenance, d’asseoir davantage de compréhension entre les cultures et de faire face à l’ignorance par le savoir et à la suspicion par l’entente».
Cinq mois après les événements du 11 septembre, Anthony Layden s’est dit optimiste quant à l’avenir de la cohabitation entre les musulmans et les personnes d’autres confessions en Grande-Bretagne, en dépit des difficultés apparues depuis cette date.
Il a en outre dit «comprendre la colère du monde arabo-musulman» face à ce qui se passe en Palestine et la suspicion de l’homme de la rue vis-à-vis de toute initiative venant de l’Occident, notant à ce propos l’importance du rôle des médias des deux camps dans le rapprochement des vues et la juste perception des réalités du monde islamique. Au début de la rencontre, un documentaire tourné en 2000 sur les Musulmans dans le Royaume Uni et leur cohabitation avec les autres religions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *