L’Islam expliqué aux américains

Le conseil national des diplomates américains, qui fut candidat au prix Nobel de la paix, a mobilisé 80.000 volontaires sur le territoire américain pour une campagne d’explication des véritables enseignements de l’Islam et de la culture islamique. Une initiative pour mettre un terme aux amalgames entre Islam et terrorisme. La campagne aura lieu le 18 décembre.
Pour M. Alex Kronemer, l’un des co-producteurs du documentaire, cette campagne essaie de présenter le visage humaniste de l’Islam, en montrant la façon dont la religion est pratiquée par les américains de confession musulmane eux-mêmes.
«En général, le portrait que font les médias des musulmans est celui de personnes en colère en train de crier dans la rue. C’est ce que voient la plupart des Américains quand on leur montre des gens présumés musulmans», indique M. Kronemer, affirmant que de nombreux américains n’ont jamais rencontré de musulman.
Dans le documentaire, des spécialistes relatent en outre la vie du prophète Mohammed et parlent de la vie quotidienne de la communauté des musulmans-américains, précise M. Kronemer.
Le terme de « Jihad », souvent présenté sous un aspect négatif, est par ailleurs analysé dans le documentaire. Mme Karen Armstrong, spécialiste américaine des religions, explique ainsi que le sens principal du mot « Jihad » n’est pas celui de «guerre sainte», mais celui de «l’effort déployé au quotidien pour mettre en pratique les paroles de Dieu». Les organisateurs de cette campagne précisent que le documentaire évoquera notamment le cas d’un pompier américain musulman qui explique les raisons qui l’ont poussé à se convertir à l’Islam. Ce pompier de new York, qui a participé aux opérations de sauvetage du «World Trade Center», explique notamment pourquoi les attentats terroristes du 11 septembre n’ont rien à voir avec le Jihad. Pour sa part, Mme Lobna Ismaïl, présidente de «Connecting cultures», organisme du maryland, dont la mission est de concevoir des programmes visant à expliquer les enseignements et valeurs islamiques, affirme que ce documentaire intéresse «l’alliance interconfessionnelle des Etats-Unis». Mme Ismaïl, américaine d’origine égyptienne, a par ailleurs indiqué que son association a été contactée par de nombreuses entreprises, notamment la compagnie d’assurances Aetna et la société pétrolière Exxon-mobil, qui lui ont demandé d’animer des séminaires de formation à leurs employés, originaires de cultures diverses.
Elle a également affirmé que le documentaire en question sera largement diffusé et qu’il fera l’objet de discussions dans les écoles et sur les lieux de travail en raison de sa valeur et sa portée pédagogique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *