Livres sur la plage : fin de l’opération

Livres sur la plage : fin de l’opération

Lire tout en profitant de la mer et du soleil est une initiative qui a plu à plus d’un durant cet été. Menée par le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse du 15 juillet au 31 août, l’opération « Un livre sur la plage » a bénéficié à près de 30.000 jeunes. Joindre l’utile à l’agréable est le secret de cette formule qui a mis à la disposition des baigneurs une grande variété de livres. C’est ainsi que, et selon le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse, ce programme a été caractérisé par l’installation d’une vingtaine de bibliothèques sur la côte de plusieurs villes du Royaume.
De Saâdia à Dakhla en passant par Tanger, Assilah, Essaouira, Agadir, Kénitra, Salé, Larache, Témara, Casablanca et El Jadida, «Un livre sur la plage» a voulu ratisser large. Dans des espaces aménagés spécialement pour cet événement, les services centraux du secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse ont mis à la disposition des vacanciers 25.000 livres. Dévorer des romans, des essais, des nouvelles…tout en bronzant est une idée qui a donné à nos plages une autre allure. Une nouvelle manière de concevoir la plage et les vacances. « Un livre sur la plage » a prouvé ainsi que le farniente et la bronzette se conjuguent bien avec la culture.
Cette opération, apportant le livre jusqu’au lecteur, a profité aussi bien aux jeunes et aux moins jeunes. En fait, ce programme avait comme ambition, depuis son lancement, de rapprocher au maximum le livre des estivants. Il faut rappeler dans ce sens que le programme « Un livre sur plage » constitue le prolongement du « temps du livre ».  
Le secrétariat en question a également organisé ses séjours linguistiques à l’étranger en faveur des jeunes Marocains. « Dans le cadre des échanges de jeunes et en application de sa politique en matière de tourisme culturel des jeunes, le secrétariat d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la jeunesse a organisé quatre séjours culturels en France pour 80 jeunes durant les mois de juillet et août 2005 », précisé-t-on auprès de ce département.
Il faut noter aussi que dans le cadre de la réciprocité, 70 jeunes Français ont visité le Maroc en juillet dernier. La France n’est pas le seul pays qui a accueilli des jeunes Marocains. La Roumanie, entre autres, a été découverte cette année par 40 jeunes durant les mois de juillet et août 2005. Par ailleurs, 40 jeunes Romains ont rendu visite au Maroc durant cette année et particulièrement Tanger, Marrakech, Fès et Casablanca.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *