L’OCI défend l’Islam contre les courants de pensées hostiles

Le secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), M. Abdelouahed Belqziz, a affirmé que le monde islamique fait l’objet d’attaques farouches menées par des courants de pensée coloniale, à leur tête des médias qui ne cachent pas leur hostilité à l’Islam et aux Musulmans.
Une allocution a été lue au nom de M.Belqziz par l’ambassadeur Ahmed Ghazali, secrétaire général adjoint aux affaires culturelles et sociales, samedi à Djeddah lors d’une réunion des commissions d’experts de l’information des pays islamiques issues de la 5ème session de la Conférence islamique des ministres de l’Information. Il a mis l’accent sur l’importance de la révolution technologique qui a marqué le domaine de la communication et de l’information, déplorant toutefois les risques impliqués par «l’écart numérique» entre le monde islamique et l’Occident qui dispose d’une technologie de pointe en la matière.
Le secrétaire général de l’OCI a appelé au renforcement de la solidarité entre les pays islamiques. M. Belqziz s’est interrogé sur les moyens à même de moderniser les stratégies d’information des pays islamiques et de renforcer la coordination entre les chaînes satellitaires des pays membres de l’OCI au niveau d’échange d’informations et de programmes. Le secrétaire général de l’OCI a invité les conférenciers à réfléchir sur les moyens visant à promouvoir l’action commune en matière d’information dans les pays islamiques.
De manière à servir les intérêts des pays membres de l’organisation et à protéger les valeurs, le patrimoine et la civilisation islamiques contre toutes les idées erronées véhiculées par les médias occidentaux. Les travaux des commissions d’experts, qui dureront quatre jours, devraient déboucher sur des recommandations qui seront soumises à la 6-ème session des commissions d’experts de l’information prévue au Caire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *