L’ONSSA dément : Les dattes de l’oasis de Taghjijt sont saines et indemnes de toute maladie

L’ONSSA dément : Les dattes de l’oasis de Taghjijt sont saines  et indemnes de toute maladie

La directrice régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) dans les provinces du Sud, Safia Touzanie, a démenti les informations faisant état de l’apparition d’une maladie ayant affecté les dattes dans l’oasis de Taghjijt relevant de la province de Guelmim.

«Les premières analyses effectuées par l’Office montrent que les derniers changements météorologiques ont affecté la production de dattes, provoquant certaines moisissures qui ne représentent pas de danger et ne peuvent être considérées comme des maladies», a expliqué Mme Touzanie dans une déclaration à la MAP.

Elle a indiqué que les services de l’ONSSA de Guelmim-Oued Noun se sont rendus à l’oasis de Taghjijt où ils ont procédé au prélèvement d’échantillons des dattes pour les envoyer au laboratoire spécialisé à Agadir pour des analyses définitives.

De son côté, le conseil communal de Taghjijt a affirmé qu’aucun problème phytosanitaire n’a été enregistré au niveau de l’oasis de Taghjijt notant que «les informations véhiculées par certains sont liées à des moisissures qui ne constituent pas une maladie et ne présentent aucun danger pour la production». L’oasis de Taghjijt, l’une des plus importantes dans la province de Guelmim, compte 140.000 palmiers dattiers et produit plus de 1.200 tonnes de dattes annuellement qui sont commercialisées à l’échelle locale, nationale et internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *