L’opposition et la majorité espagnoles se félicitent du message Royal

Les formations politiques espagnoles estiment que le message est un signe fort de la volonté marocaine de rétablir les relations entre les deux pays et appellent le gouvernement de José Maria Aznar à profiter de cette occasion pour reprendre des relations diplomatiques normales avec le royaume du Maroc.
Ainsi, le Parti Populaire (PP) a fait une « lecture très positive » du message Royal et le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) l’a valorisé d’une manière « très positive ». Les deux formations ont, par ailleurs, appelé à ce que les deux gouvernements passent aux actes et décident du retour de leurs ambassadeurs respectifs à leurs postes.
Le porte-parole parlementaire des Affaires étrangères du PP, Gustavo de Arestegui, a signalé que son parti est « très content » du message de SM le Roi. Le porte-parole du PSOE aux Affaires étrangères au sein Congrès des députés, Manuel Marin, a exprimé la satisafaction de son parti et a appelé à la tenue d’une prise de contact entre les deux pays dans les plus brefs délais et au retour des ambassadeurs des deux pays.
« Une fois les canaux diplomatiques rétablis, on pourrait passer à une vitesse supérieure pour discuter de tout ce que nous avons en commun et de tout ce qui nous sépare », a affirmé le responsable socialiste.
Des sources de la Moncloa (siège de la présidence du gouvernement espagnol) ont indiqué que l’Exécutif espagnol est décidé à faire « de son côté, tout ce qui est en ses mains pour que ce geste soit fructifiant ».
Le gouvernement espagnol a, par ailleurs, apprécié ce qu’il a considéré comme des gestes positifs envers l’Espagne. Les responsables ont fait référence notamment à la présence de l’attaché militaire de l’ambassade marocaine à Madrid dans la tribune des invités lors de la cérémonie du défilé militaire organisé par l’armée espagnole à l’occasion de la commémoration de la fête nationale de l’Espagne, ainsi que sa présence dans la réception organisée, pour la même occasion, par le ministre de la défense, Federico Trillo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *