L’Oriental, grand bénéficiaire du PERG

La visite royale dans la région de l’Oriental aura été très bénéfique à la population locale. Le projet spécial d’Oujda-Angad a ainsi été inauguré. Ce projet relève du Programme d’Electrification Rurale Globale (PERG) que réalise l’Office Nationale de l’Electricité (ONE). Il s’agit en fait de permettre l’accès à l’électricité à près de 20.000 habitants ruraux dans 62 villages des deux communes de Beni Khaled et d’Ahl Angad. Cette opération de grande envergure sera concrétisée à travers la construction d’un réseau d’une longueur de 502 km de lignes moyenne et basse tension et de 51 Postes de transformation MT/BT représentant un budget de 56 MDH.
Ce projet inauguré par S.M. le Roi permettra au taux d’électrification de ces deux communes de passer à 97% au lieu de 6% actuellement pour la commune de Beni Khaled et  12% pour la commune d’Ahl Angad. Le financement est assuré à la fois par l’ONE, à hauteur de 31,35 MDH, soit 56% du coût du projet, l’Agence pour la Promotion et le Développement Socio-Economique des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume pour 8 560 000 DH, soit 15 % du coût, les deux communes se chargent de la même part que l’Agence et enfin les foyers bénéficiaires contribueront par 14 % du coût, à raison de 40 dirhams par foyer, pour une période de 7 ans. Par la même occasion, l’ONE a présenté à S.M. le Roi les projets PERG qui seront réalisés entre 2003 et 2005 dans la préfecture d’Oujda-Angad et les provinces de Berkane, Figuig et Jerada. Près de 45 000 habitants sur 119 villages bénéficieront de l’accès à l’électricité. Ces projets représentent un investissement de 127 MDH dont le financement est pris en charge par l’ONE à plus de 75%, le reste étant assuré par les communes et les bénéficiaires. Ce programme portera le taux d’électrification par réseau à 86 % pour Oujda-Angad, 92% pour Berkane, 85% pour Figuig et 51% pour Jerada.
Quant aux zones rurales à habitat très dispersé, l’ONE toujours dans le cadre du PERG, prévoit également pour les couvrir, une électrification par systèmes solaires individuels. Cette opération concerne tous les foyers non éligibles à une électrification par réseau, l’objectif global étant d’atteindre un taux d’électrification de l’ordre de 97% pour la région à l’horizon 2005. La Province de Taourirt profite également du PERG. Durant la période 1996 à 2002, un budget d’environ 49,5 MDH a été engagé par l’ONE pour électrifier 6.633 foyers ruraux dont 2300 par connexion au réseau et 6.300 foyers par systèmes solaires individuels. Ainsi, en 2007, la quasi-totalité de la population rurale (soit 97%) aura accès à l’électrification soit par connexion au réseau soit par systèmes solaires pour l’habitat très dispersé, alors qu’en 1996 le taux d’électrification rurale de cette province ne dépassait pas les 9%.
Il est à signaler qu’au niveau national, à ce jour, près de 15000 villages ont été programmés et engagés dans le cadre des trois premières tranches du PERG. Ce qui permettra d’atteindre un taux d’électrification rurale de 70% en 2004 (près de 9 800 villages ont été réalisés de 1996 à fin 2002). En outre, l’ONE a élaboré un programme pour l’électrification de 13 176 villages, au profit de 3 700 000 habitants dans le cadre et la dernière tranche du PERG prévue d’être réalisée en 2004-2007 pour un budget de l’ordre de 8,4 milliards de dirhams. La quatrième tranche permettra en fait d’atteindre en 2007 un taux d’électrification rurale par connexion au réseau national de 91 %. En intégrant les 157 000 foyers dispersés dont l’électrification est programmée par systèmes solaires individuels, c’est 98 % de la population rurale qui aura accès à l’électricité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *