L’UAA condamne les attentats de Casablanca

Le secrétaire général de l’Union des avocats arabes, Farouk Abou Issa, a souligné samedi la nécessité de renforcer la démocratie dans le monde arabe afin de «sauver la région de l’effondrement».
Dans une déclaration, en marge des travaux de la première réunion du bureau permanent de l’Union, M. Abou Issa a révélé l’idée de création d’un forum social arabe à l’instar de celui de «Porto Allegro» avec le soutien des organisations de la société civile pour la démocratie
dans la région arabe. «La situation que vit actuellement la nation arabe est catastrophique notamment après l’occupation de l’Irak par la coalition américano-britannique en violation du droit et de la légitimité internationaux et sans l’aval des Nations Unies», a-t-il averti. Pour cet avocat arabe, le pétrole était l’un des objectifs de la guerre contre l’Irak, sachant que la région du Golfe recèle les deux tiers des réserves mondiales de pétrole. De son côté, le président de l’Union des avocats arabes, Samih Aâchour, a affirmé que l’unité des rangs arabes et le rétablissement de la démocratie demeurent les meilleurs moyens pour faire face à l’état d’effondrement que vit la nation arabe.
Cela dit, l’UAA a réitéré, vendredi à Rabat, sa condamnation des attentats perpétrés le 16 mai dernier à Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *