Lutte contre le cancer : SAR Lalla Salma inaugure le service de radiothérapie à l’INO de Rabat

Lutte contre le cancer : SAR Lalla Salma inaugure le service de radiothérapie à l’INO de Rabat

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC) a inauguré, jeudi 19 mai, à Rabat le service de radiothérapie et les services de chirurgie et de réanimation à l’Institut national d’oncologie Sidi Mohammed Ben Abdellah.
Le projet d’équipement et d’humanisation du service de radiothérapie vise à renforcer la capacité de l’INO en moyens de traitement de radiothérapie. Il est aussi question à travers ce projet d’améliorer les conditions d’accueil des patients et réduire les délais de rendez-vous. Ainsi, l’INO pourra désormais grâce à ce projet prendre en charge 240 patients par jour pour des séances de radiothérapie. Après avoir coupé le ruban symbolique, SAR la Princesse Lalla Salma a suivi des explications sur le service de radiothérapie, données par le Dr. Mohamed Jawad Belahcen, médecin chef de l’Institut national d’oncologie (INO) et le Pr. Nourredine Benjaafar, chef de service du pôle de radiothérapie. Deux accélérateurs, un scanner simulateur et du matériel de radio physique ont été rajoutés au matériel existant au service de radiothérapie. L’achat par l’ALSC de ces deux accélérateurs a été rendu possible grâce à un don de Nizar Al Nakeeb, mécène qui s’intéresse de très près aux démunis et aux malades nécessiteux. Ce travail est le fruit d’un partenariat entre l’ALSC, le ministère de la Santé et le CHU Ibn Sina de Rabat. Les travaux de construction et d’équipement ont nécessité un budget global de 27,3 millions de dirhams dont 71,3% par l’ALSC et 28,7% par le ministère de la Santé et le CHU. Par la suite, SAR la Princesse Lalla Salma a visité le nouveau bloc opératoire et le nouveau service de réanimation de l’INO. Ces deux unités ont été entièrement réaménagées et équipées dans l’objectif de répondre aux normes et standards internationaux. Des avancées majeures ont été réalisées tant au niveau des conditions d’accueil qu’au niveau de la prise en charge des patients pour la chirurgie et la réanimation. Trois salles d’opérations entièrement équipées et neuf lits de réanimation permettent d’assurer jusqu’à 2.000 opérations par an. Le coût du projet s’élève à 22,8 millions DH dont 29% par l’ALSC et 71% par le ministère de la Santé et le CHU Ibn Sina. La contribution de l’ALSC est également un don de Nizar Al Nakeeb. Ces deux projets qui ont été inaugurés par SAR la Princesse Lalla Salma s’inscrivent dans le cadre du Plan national de prévention et de contrôle du cancer 2010-2019. Rappelons que ce plan a pour objectif principal d’améliorer le traitement des cancers et les délais de prise en charge. La mise en œuvre de ce Plan permettra de réduire de 30 % la prévalence des risques comportementaux et environnementaux. Il s’agit également de disposer d’un programme de dépistage précoce à l’échelle nationale qui permettra de dépister au moins 50% des femmes représentant la population cible pour les cancers du sein et du col de l’utérus. Le Plan ambitionne également d’assurer des infrastructures répondant aux normes et des ressources humaines compétentes et d’atteindre une prise en charge de 100% des patients et de guérir 50% des patients pris en charge.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *