Lutte contre l’ensablement : 4.000 arbres seront plantés à Tarfaya

Lutte contre l’ensablement : 4.000 arbres seront plantés  à Tarfaya

La Direction régionale des eaux et forêts et la lutte contre la désertification de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra prévoit la plantation de 4.000 arbres au niveau des entrées de la ville de Tarfaya pour la protéger contre l’ensablement.
Le projet de lutte contre l’ensablement de la ville de Tarfaya fait partie d’une convention de partenariat entre le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), le conseil municipal, l’Agence pour le développement socio-économique des provinces du Sud et l’Agence du bassin hydraulique de Sakia El Hamra pour un budget global de l’ordre de 43 millions de dirhams (MDH).
Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie du HCEFLCD visant la préservation et le développement des ressources naturelles dans la région du Sud à travers la régénération des forêts primaires et la lutte contre l’ensablement qui affecte les sites et les infrastructures socio-économiques, la conservation et le développement de la biodiversité au niveau des Sites d’intérêt biologique et écologique (SIBE) identifiés par le Plan directeur des aires protégées ainsi que la création de ceintures vertes.

Les conditions écologiques fragiles qui sévissent dans la région, conjuguées aux pressions anthropiques, marquées par l’accroissement démographique et le surpâturage, sont autant de facteurs responsables de l’ensablement, phénomène qui constitue la manifestation ultime de la désertification. Selon des données de la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification de Sakia El Hamra et Oued Eddahab, le HCEFLCD a adopté un plan d’action s’articulant autour de plusieurs axes, dont la lutte contre l’ensablement par le biais de la fixation mécanique et biologique des dunes sur une superficie de 1.200 ha et l’installation de 15,8 km de barrières qui ont permis de protéger les équipements et les infrastructures de base de la région contre l’envahissement des sables. Les efforts de reboisement ont porté sur la replantation de 5.410 ha de forêts d’acacia et 460 ha d’arganiers. Les réalisations enregistrées à proximité des villes de la région ont permis de contribuer à l’amélioration du cadre naturel de vie des populations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *