Lutte contre les incendies de forêts

Hassan Maâouni, ministre chargé des Eaux et Forêts, a procédé, mardi dernier, au lancement des opérations de reforestation de plusieurs périmètres dans des communes rurales de la province de Taza, qui comprend un riche domaine forestier.
Ces opérations de reboisement concernent un périmètre de 500 hectares dont 250 ha déjà plantés. Le projet, qui nécessite un budget de l’ordre de plus de 2,20 millions de dirhams, vise la restauration de la forêt dégradée, la production de bois de service, la promotion de l’emploi en milieu rural par la création de 20.000 journées de travail et la protection du sol contre l’érosion hydrique.
M. Mâaouni a procédé également dans la commune de Maghraoua, cercle de Tahala, au lancement des travaux de reforestation de 400 hectares faisant partie du périmètre de Jbel Lahmar. Cette opération de reboisement dont le coût s’élève à plus de 1,23 million dirhams, a pour objectifs de consolider le couvert forestier naturel.
A Bab Zhar, le ministre s’est enquis du plan opérationnel de lutte contre les incendies de forêts. Ce plan concernera, dans une première phase, les massifs forestiers de Bab Azhar, de Bouiblane et Debdou. Une brigade mécanisée, dotée d’équipements appropriés d’extinction du feu sera mise sur pied grâce à la contribution financière de l’Agence pour la Promotion et le Développement économique et social des préfectures et provinces du Nord (APDN) et certaines collectivités locales. Dans ce cadre, il est à souligner également que le parc national de Tazekka, a été créé depuis 1950 sur une superficie initiale de 660 hectares. Le principal objectif est de protéger les ressources naturelles existantes au sommet de Jbel Tazekka dont spécialement la magnifique cédraie. Ce parc national, dont la superficie est portée actuellement à quelque 13.700 hectares englobe d’autres espaces naturels d’importance écologique et touristique (diversité floristique, sites éco-touristiques avec gouffres et cascades, et des espèces animales constituées notamment de colonies de cerfs et mouflons).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *