Maillage, initiatives culturelles

Le tissage des associations par les jeunes, en faveur des jeunes, se poursuit et se renforce davantage dans les quartiers populaires. Les activités associatives de ces associations accompagnent ce tissage avec la même cadence. Désormais, le réseau Maillage élargit le concept de ces actions associatives. Parallèlement aux activités dans les quartiers populaires défavorisés, le réseau Maillage entend répondre à la demande de jeunes, également issus des quartiers populaires, et étudiants dans les facultés du royaume. Le réseau lance ainsi le premier «club d’initiatives culturelles», par les jeunes, pour les jeunes, à la faculté de droit de Mohammédia ce jeudi 23 octobre. Cette manifestation, la première du genre, est organisée sous le thème «maillage des quartiers, maillage des facultés, maillage de la jeunesse». Cette manifestation vise la sensibilisation des jeunes étudiants issus des quartiers populaires, des problèmes de la jeunesse de ces quartiers. Le réseau regroupe aujourd’hui quelque seize associations de jeunes, avec la naissance de deux jeunes associations. Il s’agit de «jeunes actifs» au quartier Andalous à Rabat et «Chabab Nahda», à Aïn Harrouda. En l’espace d’une année et quelques mois, le réseau maillage a instauré dans les quartiers populaires de Casablanca et Rabat, l’esprit associatif. Le réseau pourrait s’étendre à d’autres villes du pays en vue de mettre son expérience et son savoir-faire en matière de travail associatif au profit des jeunes de ces villes. L’objectif est d’oeuvrer contre le désoeuvrement, l’oisiveté, les dérives, sous toutes leurs formes, le désespoir et ceci par l’engagement associatif, au sens large du terme, la culture, les activités sportives, l’éducation, la proximité et la persévérance dans l’action.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *