Maladies non transmissibles : Le Maroc appelle à la création d’un Fonds en faveur des pays en développement

Maladies non transmissibles : Le Maroc appelle à la création d’un Fonds en faveur des pays en développement

Le Maroc a réaffirmé, lundi à New York, son attachement aux efforts collectifs de la communauté internationale dans son action de prévention et de lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) et proposé la création, en faveur des pays en voie de développement, d’un Fonds contre ces maladies. Le Royaume propose d’examiner la possibilité de créer un Fonds durable volontaire de lutte contre les maladies non transmissibles, susceptible de faciliter la mise en œuvre de la Déclaration politique qui sera adoptée à l’issue de cette réunion, a affirmé la ministre de la santé, Yasmina Baddou, qui intervenait devant la réunion de haut niveau sur les MNT (19-20 septembre), au siège des Nations Unies.SAR la Princesse Lalla Salma préside la délégation marocaine à cette importante réunion dans le cadre de la 66ème session de l’Assemblée générale de l’ONU. L’objectif de ce Fonds volontaire est d’aider les pays en voie de développement, où les maladies non transmissibles font rage, à relever «les défis et les engagements que nous avons décidé de prendre pour lutter contre les maladies non transmissibles», a expliqué la ministre qui intervenait à l’occasion de cette réunion sur les MNT. A cet égard, a poursuivi la ministre, le Maroc réitère sa pleine et entière disposition à continuer, à soutenir et accompagner, constamment et efficacement, tous les efforts inlassables de l’ONU, comme il renouvelle son engagement à œuvrer et collaborer avec tous les partenaires internationaux, de manière volontaire et soutenue à cette dynamique visant à relever le défi de la prévention et de lutte contre les maladies non transmissibles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *