Manifeste contre l’islamophobie

La Fondation de culture islamique, une institution espagnole à caractère scientifico-culturel, a entrepris des contacts au Maroc pour la promotion du « Manifeste contre l’islamophobie », une initiative qu’elle vient de lancer dans le but d’attirer l’attention sur l’accroissement du sentiment anti-islamique dans la société occidentale.
Le Manifeste, présenté fin janvier à Madrid et qui a déjà recueilli l’adhésion de personnalités de renom, veut rompre « le silence institutionnel et intellectuel dominant » et incite à combattre « la pensée unique, la manipulation de l’information et l’ignorance qui détruisent la compréhension entre les peuples et les différentes cultures, nourrissant la haine », relève-t-on dans un communiqué de la Fondation.
« Nous ne pouvons pas permettre que la guerre, l’injustice, la globalisation de la pensée, la manipulation de l’information et l’ignorance, minent et détruisent l’entente entre les peuples et les différentes cultures, alimentant la haine et encourageant les expressions les plus haineuses de violence entre les êtres humains », proclame le Manifeste.
Le texte met en exergue l’apport enrichissant de la civilisation islamique pour l’Occident à travers la civilisation arabe en Andalousie. De cette manière, explique le Manifeste, notre idiosyncrasie actuelle, notre culture matérielle, notre architecture traditionnelle, nos coutumes, notre langue et jusqu’à notre façon de concevoir la vie, sont imprégnés du riche héritage musulman ».
Les promoteurs de cette initiative soulignent la nécessité de « ne pas fermer les portes à l’entente avec les pays islamiques, ni non plus à l’échange scientifique et économique». « Nous sommes convaincus, en définitive, qu’il s’agit là de notre responsabilité, en tant que personnes liées au monde de la culture, d’encourager la connaissance, l’information rigoureuse, le dialogue sincère et la parole vraie, en tant qu’armes les plus efficaces pour lutter contre l’exclusion et l’ignorance », déclarent-ils.
Plusieurs initiatives concrètes sont proposées afin de faire face à la montée de l’islamophobie en Occident, à travers des actions dans les domaines de l’enseignement, de l’information, de la culture et de l’économie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *