Manuel Chaves en visite au Maroc

Manuel Chaves se rend au Maroc. Le président du gouvernement autonome d’Andalousie, celui que les intimes surnomment Manolo, est attendu ce mardi à Rabat dans le cadre d’une visite officielle de quatre jours et qui le conduira, outre la capitale, à Casablanca, Tétouan et Chaouen. Chaves entend ainsi œuvrer pour le renforcement des relations entre la région autonome et le Maroc. A l’ordre du jour de cette visite, la 8ème du genre qu’effectue ce responsable, des rencontres avec plusieurs officiels marocains dont le Premier ministre Driss Jettou, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa.
Connu pour avoir toujours maintenu de bons rapports avec le Maroc, malgré le passage, pendant 8 ans, de l’ouragan Aznar et de son gouvernement de droite, Manuel Chaves prévoit également, et dans le cadre d’un agenda particulièrement riche, intensifier un partenariat déjà solide entre l’Andalousie et le Maroc dans le domaine économique, notamment dans les régions marocaines du Nord. L’importante délégation d’institutionnels en déplacement au Maroc sera également accompagnée d’un bon nombre d’entrepreneurs de cette région, venant essentiellement de Séville, Cadix, Cordoue et Malaga et opèrant dans le secteur de l’industrie. Le volet purement économique de la visite de Chaves est encadré par l’Agence andalouse de promotion extérieure (Extenda), en collaboration avec les Chambres de commerce de la région autonome.
Dans ce sens, il est prévu que le président du gouvernement autonome andalou présente à Tétouan un plan de coopération interterritoriale et procède à l’inauguration de plusieurs projets de coopération avec des villes du nord du Maroc, notamment à Tétouan et Chaouen. Pour ce qui est des relations culturelles entre la région autonome et le Maroc, le président de l’exécutif andalou devrait présider à Rabat une réunion de la commission permanente de la «Fondation des trois cultures», basée à Séville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *