Marché du monospace : Une nouvelle donne

Marché du monospace : Une nouvelle donne

Les monospaces ont le vent en poupe au Maroc ! Plus précisément et en chiffres, il s’est vendu  un peu moins de 2.600 monospaces durant les 9 premiers mois de l’année en cours. Il est vrai que ce volume reste quasi-insignifiant sur l’ensemble des importations de voitures particulières neuves (54.291 unités à fin septembre), puisqu’il ne correspond même pas à 5% (4,78%). Ceci étant, il n’en demeure pas que les monospaces sont devenus de plus en plus présents dans nos carrefours au quotidien, comme sur nos routes et autoroutes de vacances. Longtemps monopolisé par le duo Renault Scénic-Citroën Picasso, le marché (marocain) du monospace a été pris d’assaut par la concurrence asiatique et ce, dès l’année 2004. En effet, cette année-là avait vu l’arrivée en fanfare (à l’occasion de l’Auto-Expo) du Toyota Corolla Verso. Un breakospace qui a mené la danse dans ce segment jusqu’à 2007, année où le Scénic, alors restylé, avait repris sa domination et trusté ce segment. Aujourd’hui et sur l’ensemble de l’année 2008, c’est un autre asiatique qui est leader de ce segment au Maroc, puisqu’il s’agit du Carens de Kia. L’importateur marocain de la marque coréenne en a ainsi livré près de 900 unités entre le premier janvier et le 30 septembre 2008. Une jolie percée pour ce concurrent direct du Verso qui a pour particularité de n’être disponible qu’en une seule version (motorisation et finition), vraisemblablement très adaptée à la demande. Commercialement parlant, la montée en puissance du Carens est si forte qu’il s’est creusé un sacré fossé avec le Scénic, qui fait figure de pionnier et qui occupe la seconde place du segment. De chez Renault Maroc et son réseau, pas moins de 429 Scénic et Grand Scénic (7 places) sont sortis cette année en WW. En fait, il faudrait reconnaître au monospace du losange une belle prouesse : celle d’avoir pu résister à l’offensive Citroën. En effet, même en additionnant les ventes du Xsara Picasso (107) à celles cumulées par le duo C4 Picasso et Grand C4 Picasso (7 places), soit respectivement 197 et 91 unités, le Scénic fait toujours mieux! Les C4 Picasso et Grand C4 Picasso n’occupent donc que la troisième marche du podium. Mais, petite précision tout de même : Citroën Maroc aurait probablement livré beaucoup plus d’exemplaires de ce modèle, s’il en avait eu une meilleure disponibilité auprès du constructeur qui, lui, a été assailli par une forte demande en Europe durant 2008. A la quatrième place de ce classement, surprise ! C’est la Logan MCV qui pointe avec 261 livraisons depuis son lancement, en début d’année. Avec 7 places, une fabrication de bonne facture et un Diesel économique, le breakospace le moins cher du marché (à partir de 135.900 DH) ne pouvait que faire le bonheur des familles à petit budget. Juste derrière, le modèle Corolla Verso est toujours dans la course, quatre ans après son lancement. Ainsi, Toyota du Maroc en a écoulé quelque 212 unités à fin septembre dernier. Offrant, lui aussi, sept places et un habitacle aussi élégant que moderne, ce monospace compact profite surtout de l’excellente réputation de Toyota quant à fabriquer des véhicules fiables et de qualité. On pourrait en dire autant pour deux autres modèles produits en Allemagne qui sont le C-Max de Ford et le Classe B de Mercedes et qui occupent le septième et le huitième rang de ce classement avec respectivement 105 et 94 immatriculations à fin septembre 2008. Juste avant, c’est une autre Citroën qui s’incruste avec 107 unités livrées. Il s’agit du Xsara Picasso qui fait de la résistance (il a été lancé en 1998), mais sans trop souffrir. Et pour cause, ce véhicule, très compétitif en terme de prix, est toujours d’actualité aussi bien en matière de design extérieur, que pour ce qui est de sa présentation intérieure. Enfin, avec quasiment la même performance commerciale à savoir une bonne quarantaine de ventes, les Volkswagen Touran et Seat Altea XL font partie des 10 monospaces les plus vendus au Maroc. Du reste, des modèles comme la VW Golf Plus ou l’Opel Zafira ne déméritent pas non plus, bien que leurs ventes restent confidentielles. Le Mazda5, lui, réussit la prouesse d’avoir séduit une douzaine de clients… sans Diesel, sur un marché qui est dominé par ce carburant à hauteur de 70%.


Il y a environ un an, ce segment était dominé au Maroc par le Scénic. Le monospace phare de
Renault avait alors repris son leadership au Corolla Verso de Toyota. En 2008, changement de donne. Le Scénic est
relégué en seconde place par
le Carens de Kia, lequel a accéléré ses ventes jusqu’à carrément doper ce marché. Par ailleurs, et en cumulant les ventes de monospaces par marques, Citroën détient une part presque aussi importante que celle de son rival tricolore, qui la précède toujours au demeurant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *