Maroc-Allemagne, une coopération sûre

Maroc-Allemagne, une coopération sûre

Aujourd’hui le Maroc : Que représente le Maroc dans le programme de coopération de l’Allemagne ?
Gudrun Grosse-Wiesmann : Le Maroc est un pays prioritaire dans le programme de coopération allemande. C’est un partenaire de choix dans les pays du Maghreb. La coopération entre le Maroc et l’Allemagne ne date pas d’ailleurs d’aujourd’hui. Elle existe depuis 40 ans, et elle s’est intensifiée au bout de toutes ces années. Aujourd’hui, on peut parler d’une coopération fructueuse qui a fait ses preuves.
L’aide octroyée au Maroc, 110 millions d’euros, est très importante. Est-ce le montant le plus élevé du programme de coopération maroco-allemand?
L’engagement de l’Allemagne avec 110 millions d’euros a son importance. Ce montant est l’un les plus élevés accordés jusque-là dans le cadre du programme de coopération allemande. La collecte de cette somme a été possible grâce à une coordination de plusieurs dons et crédits. Les dons représentent un montant de 12, 5 millions euros, les crédits consentis à des conditions très avantageuses s’élèvent à 57 millions euros et les crédits financiers sont de l’ordre de 40, 5 millions euros. Cela reflète la crédibilité du Maroc et de ses institutions. La société marocaine a enregistré une nette amélioration dans plusieurs domaines, et le gouvernement allemand est heureux de contribuer aux projets de son développement.
Quels sont les secteurs d’activités concernés par le programme de coopération maroco-allemand ?
La coopération maroco-allemande se concentre sur des pôles prioritaires d’intervention, fixés d’un commun accord entre les deux pays. Il s’agit de l’adduction de l’eau potable, la protection de l’environnement et des ressources naturelles, y compris les énergies renouvelables et l’appui à la mise à niveau de l’économie marocaine, notamment la formation professionnelle.
Nous envisageons de poursuivre et d’approfondir notre coopération réussie dans ces pôles prioritaires d’intervention. Les orientations du gouvernement marocain vers le développement et l’ouverture visible de la société et de l’économie en sont la base. Nous appuyons aussi les actions des associations non gouvernementales de défense de l’environnement et de protection des consommateurs. Pour l’avenir, nous souhaitons intégrer davantage les acteurs de la société civile dans notre programme de coopération.
L’approche genre est intégrée dans de plus en plus de secteurs en Allemagne. Est-elle inscrite dans les travaux de la commission mixte?
Chaque fois que cela est possible et utile, l’approche genre est intégrée dans la planification et la mise en oeuvre des projets.
A cet égard, l’Allemagne apporte son soutien au secrétaire d’Etat auprès du ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité dans ses efforts visant à ancrer la parité dans les institutions publiques et privées. J’espère que la mise en oeuvre des réformes engagées en vue de l’amélioration de la situation des femmes au Maroc se poursuivra avec volontarisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *