Maroc-Bénin : Une nouvelle étape

Sa Majesté le Roi Mohammed VI est arrivé, hier, au Bénin, première étape pour une visite d’amitié et de travail, dans le cadre d’une tournée qui inclut le Cameroun, le Gabon, le Niger et le Sénégal. Le Souverain est accompagné, lors de cette tournée, d’une délégation officielle composée du conseiller de SM le Roi, Mohamed Kabbaj, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaïssa, du ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, du ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou.
Durant ce périple, plusieurs accords bilatéraux seront signés, ce qui permettra d’encourager les échanges commerciaux entre le Maroc et ces pays de l’Afrique occidentale.
Première étape de la tournée africaine de SM le Roi, le Bénin est l’un des pays avec lesquels le Maroc compte développer des relations de coopération politique, économique et scientifique très ambitieuses. Ainsi, il est prévu que lors de la visite royale, SM le Roi Mohammed VI et le président Mathieu Kérékou présideront une cérémonie de signature de nouveaux accord de coopération entre les deux pays dans les domaines économiques ainsi que des protocoles d’accords en matière de relations consulaires. Dans un entretien accordé à la MAP, le président béninois a souligné l’importance des relations maroco-béninoises et la volonté de son pays de développer davantage les liens d’amitié qui unissent les deux pays.
Le Maroc et le Bénin « sont deux pays frères et amis qui militent pour l’instauration d’une véritable coopération sud-sud et leurs relations d’amitié et de coopération ne cessent de s’approfondir », a-t-il affirmé.
Le chef de l’Etat béninois a indiqué que depuis la signature, le 7 mars 1991, de l’accord de coopération économique, scientifique, technique et culturelle portant création de la Grande Commission mixte de coopération bénino-marocaine, le Maroc a accordé au Bénin des subventions destinées à financer plusieurs projets de développement culturel et économique dont la construction de la Résidence universitaire Hassan II sur le Campus d’Abomey-Calavi. « La coopération entre le Bénin et le Royaume du Maroc s’est davantage illustrée dans le domaine scientifique et culturel avec, notamment, la formation de cadres civils, militaires et douaniers, et s’est également enrichie de la coopération interparlementaire », a précisé le président béninois.
S’agissant de l’affaire du Sahara marocain sur laquelle la position de la république du Bénin avait provoqué durant les années 80 une crise entre les deux pays, le président Kérékou a affirmé que la déclaration du gouvernement de la République du Bénin sur cette question en date du 21 mars « est claire » et que les motivations « sont fondées sur la volonté du Bénin de privilégier la concertation et le dialogue politiques qui, seuls, peuvent promouvoir la paix et la sécurité en Afrique et dans le monde ». Rappelons que le président béninois a visité le Maroc en 1991 sur invitation de Feu SM le Roi Hassan II. Une visite qui avait marqué le véritable début du dégel entre les deux pays africains. Les deux chefs d’Etat avaient alors décidé la création d’une commission mixte au niveau des ministères des Affaires étrangères se réunissant tous les deux ans alternativement à Rabat et à Cotonou.
Aujourd’hui, la visite officielle de SM le Roi Mohamed VI en ce pays consolidera les acquis des deux pays en matière de coopération culturelle et scientifique et donnera certainement un nouvel élan aux échanges commerciaux qui restent en deçà de leurs potentialités.
La visite royale sera aussi l’occasion pour les deux chefs d’Etats de doter les deux pays de meilleurs mécanismes de concertation politique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *