Maroc-Chine : Une amitié séculaire

Les échanges dans le domaine du commerce entre la Chine et le Maroc sont passés de 1,26 milliard de dirhams en 1994 à 2,9 milliards en 1998 pour atteindre 3,22 milliards en 2000, marquant ainsi une hausse de plus de 155 pc entre 1994 et 2000.
La balance commerciale avec la Chine fait ressortir, cependant, un déficit chronique au détriment du Maroc. Ce déficit s’est aggravé sensiblement ces cinq dernières années passant de 1,1 milliard de dh. en 1996 à 2,47 milliards en 2000. La chine est le 10 ème fournisseur du Maroc avec 2,85 milliards de dh, en 2000 contre 2,4 milliards en 1999, soit une hausse de 17,6 pc. Les exportations marocaines vers la Chine restent, pour leur part, faibles et irrégulières, elles n’ont atteint en 2000 que 374 millions de dh contre 398 millions en 1999, soit un recul de 6,1 pc. La chine a cessé depuis 1974 d’importer du Maroc du phosphate brut et super en raison du développement de sa production locale, se contentant de l’achat de phosphate.
Le Maroc importe de la République populaire de la Chine essentiellement du thé (dont elle demeure le principal fournisseur), des appareils récepteurs radio et télévision, des machines et appareils divers, du tissu de fibres synthétiques et artificielle et du tissu de coton. Les exportations marocaines vers la chine portent essentiellement sur les engrais naturels et chimiques, les cuirs et peaux, le minerai de cobalt, les crustacés, mollusques et coquillages et l’acide phosphorique.
Pour promouvoir les produits marocains sur le marché chinois, plusieurs sociétés et organismes publics et privés marocains entretiennent des relations commerciales étroites avec leurs homologues chinois. Il s’agit notamment de la coopération OCP-Sinochem, CMPE-CCPIT et ONTS-Chinna thea. Des missions économiques et échange de visites d’officiels ont également été organisés pour promouvoir les produits marocains. Outre la visite en décembre 1998 du Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, nombre de délégations d’hommes d’affaires marocains se sont rendues en Chine et des manifestations commerciales y ont été organisées, telle que la semaine commerciale et gastronomiques marocaine à Shanghai du 1 au 10 avril 1998. A souligner que le Maroc et la Chine entretiennent des relations d’amitié et de coopération économique, financière, technique et culturelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *