Maroc-Côte d’Ivoire : Abbas El Fassi représente SM le Roi à la cérémonie d’investiture du président ivoirien

Maroc-Côte d’Ivoire : Abbas El Fassi représente SM le Roi à la cérémonie d’investiture du président ivoirien

Le Premier ministre Abbas El Fassi a représenté SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’investiture du nouveau président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, qui s’est déroulée samedi en début d’après-midi à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire située à 300 km d’Abidjan. M. El Fassi était arrivé vendredi à Yamoussoukro, village natal du premier président de la Côte d’Ivoire indépendante, Félix Houphouët-Boigny (1960-93). L’investiture de M. Ouattara, 69 ans, a eu lieu en présence d’une vingtaine de chefs d’Etat africains, du président français Nicolas Sarkozy, du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et des représentants de plusieurs organisations régionales et internationales. M. Ouattara avait prêté serment le 5 mai au Palais présidentiel à Abidjan, quelques semaines après l’arrestation de l’ex-président Laurent Gbagbo qui refusait de reconnaître sa victoire à la présidentielle du 28 novembre 2010, plongeant le pays dans une grave crise qui a fait plus de 3000 morts. Le nouveau président ivoirien avait dépêché début mai au Maroc son ambassadeur en France, Ally Coulibaly, porteur d’un message de remerciements et de gratitude à SM le Roi Mohammed VI. A l’issue de ses entretiens à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïb Fassi Fihri, M. Coulibaly avait affirmé qu’à travers ce message, le président Ouattara «entend restaurer les relations amicales et fraternelles que le Royaume du Maroc et la République de Côte d’Ivoire ont entretenues pendant de longues années», ajoutant que le chef de l’Etat ivoirien voudrait que «les deux pays aient une coopération renforcée davantage». Il a précisé que M. Ouattara tient à «remercier SM le Roi pour son soutien personnel pendant les moments difficiles» traversés par son pays, soulignant que ce message «de gratitude et de reconnaissance» à l’égard du Souverain met en relief l’appui et les efforts déployés par le Royaume du Maroc pour le rétablissement de la paix en Côte d’Ivoire. Le Maroc avait appelé, tout au long de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, au respect de la volonté du peuple ivoirien telle qu’exprimée à travers les urnes et validée par la Commission électorale indépendante.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *