Maroc : les 17 islamistes inculpés préparent un décembre sanglant (Police)

"Sans la vigilance de nos services et la coopération avec les pays européens, le Maroc aurait connu un décembre noir car le groupe projetait de s’attaquer à des cibles touristiques et des institutions publiques", a-t-il précisé.
Un procureur du tribunal antiterroriste de Salé, ville jumelle de Rabat, a inculpé et écroué 17 jeunes, soupçonnés de liens avec Al Qaëda, et relaxé un dix-huitième, a-t-on appris jeudi de source judiciaire à Salé.
Plusieurs charges ont été retenues contre eux, notamment "préparation de projets terroristes, falsification de documents, constitution de bande criminelle et atteinte à l’ordre public", selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *