Maroc: Les femmes représentent 2,5 % des détenus dans les prisons marocaines

Maroc: Les femmes représentent 2,5 % des détenus dans les prisons marocaines

Les femmes représentent 2,5 % de la totalité des détenus dans les établissements pénitentiaires marocains, soit 1849 prisonnières.

Ce chiffre a été cité par Mohamed Sebbar, secrétaire général du conseil national des droits de l'homme (CNDH), mercredi 30 décembre 2015 à Casablanca lors d'une rencontre sur les «droits des prisonnières, entre les critères internationaux et conditions de détention».

Intervenant à l'ouverture de cette rencontre, M. Sebbar a mis en évidence l'intérêt qu'accorde le Conseil aux conditions de détention des prisonnières, partant de sa mission de défense des droits de l'Homme, en général, et des droits des prisonniers, en particulier.

Les études menées par le CNDH confirment l'importance de bien connaitre la situation des prisonnières, à travers l'analyse et la publication des statistiques actualisées et l'implication des associations dans le suivi et la sensibilisation autour de la question, a expliqué M. Sebbar lors de cette rencontre organisée par la commission régionale des droits de l'homme de la région Casablanca-Settat.

Pour sa part, le secrétaire général de la délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, Younès Jabrane a assuré que l'Administration est ouverte aux critiques et reste réactive aux recommandations relatives à la situation des prisons, dans le cade d'un partenariat avec l'ensemble des acteurs oeuvrant dans ce domaine, en vue d'améliorer les conditions des détenus.

Par ailleurs, les participants à cette rencontre ont été unanime dans l'appel qu'ils ont lancé: Il faut améliorer les conditions de détention des prisonnières, à travers l'adoption d'un cadre législatif conforme aux critères internationaux en la matière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *