Maroc-Liban : l’année des rapprochements

La visite au Maroc du ministre libanais des Travaux publics et des Transports, Najib Miqati s’est soldée par la signature de deux accords dans les domaines des transports routier et maritime. Une initiative qualifiée de « pas important » dans le développement de l’échange commercial et la circulation des personnes, par un communiqué de la primature.
Lors de l’entrevue, M. Miqati a souligné l’importance d’une ligne aérienne entre les deux pays de manière à approfondir la communication et promouvoir les échanges.
Les deux responsables ont également évoqué les derniers développements au Proche-orient, insistant sur la nécessité d’instaurer un dialogue franc et sérieux sur les questions arabes. Les relations maroco-libanaises ont connu en 2001 une évolution positive, notamment à la suite de trois visites officielles à haut niveau dans les deux pays.
Le président de la république libanaise, Emile Lahoud, avait effectué le 13 juin dernier une visite au Maroc. L’année en cours a été également marquée par la visite effectuée en juillet dernier par SAR la princesse Lalla Meryem au Liban, à l’invitation de l’épouse du président de la république, Mme Lahoud.
Cette visite a focalisé l’intérêt des différents milieux, notamment les médias qui avaient surnommé SAR la princesse Lalla Meryem de « princesse des coeurs » eu égard à ses actions en faveur des enfants, ce qui lui a valu également le titre d' »ambassadrice de bonne volonté » auprès de l’UNESCO.
Une nouvelle étape a été franchie dans les relations entre les deux pays à la suite de la visite effectuée à Beyrouth, le 19 octobre dernier, par le Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, à la tête d’une importante délégation.
Au cours de cette visite, M. Youssoufi avait coprésidé avec son homologue libanais les travaux de la haute commission mixte qui ont débouché sur la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *