Maroc-OTAN : Début des travaux de la réunion « 19+1 »

Des consultations entre le Maroc et l’OTAN ont eu lieu vendredi à Bruxelles dans le cadre du « Dialogue méditerranéen » établi entre l’Organisation Atlantique et chacun des sept pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée membres de ce Dialogue.
La réunion, qui s’est déroulée en présence de Mme Aicha Belarbi, ambassadeur du Maroc auprès des communautés européennes, « fait partie des consultations bilatérales sur la suite à donner au dialogue méditerranéen après le Sommet de Prague » de novembre dernier, a affirmé à la MAP une source de l’OTAN.
La même source qui a requis l’anonymat s’est refusée à donner davantage de précisions sur le contenu de ces consultations, appelées « 19+1 » en référence aux 19 pays membres de l’Organisation Atlantique.
Chacun des sept pays participant à ce dialogue (Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Maroc, Mauritanie et Tunisie) s’était entretenu en juin et juillet 2002, avec le Conseil de l’Atlantique Nord, l’instance suprême de décision de l’Alliance. Avant cette date, ces réunions bilatérales s’étaient tenues au niveau des experts mais, suite aux attentats du 11 septembre, il a été décidé de renforcer les relations avec les pays concernés. Ces consultations permettent aux pays de l’OTAN et à chaque Partenaire méditerranéen « d’exposer leurs vues sur la sécurité dans la région méditerranéenne mais aussi de discuter de coopération concrète et de sujets d’intérêt commun », selon l’Alliance Atlantique.
Le « Dialogue Méditerranéen », lancé en 1994, vise à instaurer une concertation et un échange de vues réguliers entre les dix-neuf pays membres de l’OTAN et les sept pays du versant sud de la Méditerranée sur les différents défis à la paix et à la stabilité dans l’espace euro-méditerranéen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *