Maroc-Sénégal : Une parfaite symbiose

Maroc-Sénégal : Une parfaite symbiose

La tournée effectuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays africains a pris fin samedi au Sénégal, dernière étape du périple royal qui avait commencé le 15 juin par une visite de travail et d’amitié au Bénin suivie d’un séjour au Cameroun, au Gabon et au Niger.
À Dakar, la visite royale et les entretiens entre SM le Roi Mohammed VI et le président Abdoulaye Wade ont été couronnés par la publication d’un communiqué conjoint qui a souligné la parfaite identité de vues des deux chefs d’Etat sur les diverses questions évoquées à cette occasion. Les deux chefs d’Etat ont ainsi réaffirmé leur volonté d’édifier ensemble un partenariat stratégique et d’en faire un exemple de coopération Sud-Sud et ont mis en exergue la qualité exceptionnelle des relations séculaires qui lient le Royaume du Maroc et la république du Sénégal. Ainsi, les deux dirigeants se sont félicités des actions entreprises en vue de renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays et ont insisté sur la convergence de points de vue sur les questions d’intérêt régional et international. S’agissant de la coopération économique et commerciale, le président Wade a tenu à saluer l’initiative marocaine d’exonération des droits d’importation en faveur de certains produits originaires des pays les moins avancés d’Afrique dont le Sénégal, contribuant ainsi à promouvoir les échanges commerciaux avec le Maroc.
À cette occasion, les deux chefs d’Etat ont donné leurs instructions pour la concrétisation de certaines mesures d’accompagnement visant à faciliter le développement des échanges commerciaux notamment la signature d’un accord commercial entre le Maroc et l’UEMOA, l’établissement d’une ligne maritime directe Dakar-Casablanca et la création d’une banque sénégalo-marocaine. Rappelons que les deux pays ont dernièrement donné une forte impulsion à leurs relations économiques ce qui a permis la concrétisation de plusieurs projets exemplaires dans plusieurs domaines dont le transport aérien. Le succès de la compagnie Air Senegal International, devenue en quelques années seulement une référence sur le continent, a d’ailleurs été salué par les deux chefs d’Etat. Rappelons qu’au cours de son séjour au Senegal, SM le Roi Mohammed VI, accompagné du président Wade a présidé à la pose de la première pierre d’une usine de fabrication de produits pharmaceutiques filiale des laboratoires Sothema-Maroc, basés à Casablanca.
Aussi, pour faciliter les échanges entre les deux pays, il a été décidé de créer une ligne maritime permanente entre Tanger et Dakar qui vient se rajouter au projet en cours de la construction de la route Tanger-Dakar qui reliera le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal.
Conernant le volet politique, les deux pays ont réitéré leur parfaite entente sur les questions d’ordre bilatéral et international. Au sujet du Sahara marocain, le président Wade a réitéré « l’attachement ferme et actif du Sénégal à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc ». Il a, en outre, réaffirmé l’appui du Sénégal à une solution politique sur la base de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume du Maroc, en vue d’un règlement pacifique de la question du Sahara. Le chef d’Etat sénégalais a exprimé sa préoccupation quant à la situation des Marocains détenus à Tindouf et appelé la Communauté internationale à agir fermement, en vue de leur libération dans les meilleurs délais. S’agissant de la situation en Afrique, le président Wade a chaleureusement félicité SM le Roi pour le rôle joué par le Maroc dans la préservation de la paix en Afrique et notamment dans le dénouement de la crise dans la région du fleuve Mano À cette occasion, le président Wade a réaffirmé « l’importance qui s’attache au retour du Royaume du Maroc au sein de la grande famille de l’Union africaine et s’est engagé à oeuvrer à cet effet ». Rabat et Dakar ont aussi tenu à réitérer leur ferme condamnation au terrorisme et ont décidé de créer un mécanisme de coopération entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre ce fléau. Par ailleurs, la visite de SM le Roi au Sénégal a été marquée par l’audience accordée par le Souverain aux principaux dirigeants religieux du pays dont des ouléma, des membres de confréries et l’archevêque de Dakar.
En somme, la tournée de SM le Roi marquera certainement le début d’une nouvelle étape dans les relations entre le Maroc et les pays de l’Afrique subsaharienne puisqu’elle a permis de renouveler et de raviver des liens séculaires établis entre ces pays et le Royaume et de marquer un retour en force de Rabat sur la scène africaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *