Marrakech : un congrès sur le cancer

Le 24ème congrès médical national initié par la Société marocaine des sciences médicales (SMSM) sous le thème "La maladie cancéreuse est-elle une priorité de santé au Maroc ?", a ouvert, vendredi soir, ses travaux à Marrakech. Le ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah a, à cette occasion, mis l’accent sur la stratégie adoptée par son département ayant pour objectif de doter, à long terme, chaque région du Royaume d’un centre spécialisé dans la lutte contre les maladies cancéreuses. Dans une allocution, lue en son nom par Brahim El Gueddari, médecin chef de l’Institut national d’oncologie de Rabat, le ministre a souligné l’importance du diagnostic précoce et de l’éducation sanitaire en la matière, ajoutant que son département ne ménagera aucun effort pour l’élaboration d’une carte sanitaire précise de la maladie et oeuvrera de concert avec le secteur privé pour la réalisation de cet objectif.
Le président de la société marocaine des sciences médicales (SMSM), le professeur Said Motaouakkil a, pour sa part, relevé que la prise en charge des cancers nécessite le développement d’un système de santé performant. Le docteur Cherkaoui Anouar, membre de la SMSM, a mis en exergue l’importance d’accompagner la politique de régionalisation des centres de prise en charge de la maladie cancéreuse d’une stratégie de formation du personnel médical et infirmier, afin "d’éviter d’avoir des structures de pointe en la matière sans personnel qualifié pour les faire fonctionner". Organisé les 18 et 19 novembre par la SMSM, le 24ème congrès médical national tente de trouver des éléments de réponses à certaines questions se rapportant  à l’état des lieux des cancers au Maroc aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant, au registre des cancers ainsi qu’à la réalité des chiffres des cancers au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *