Marrakech : Un fonds pour la promotion de l’emploi

Le lancement du Fonds régional pour la promotion de l’emploi (FREPE), dont l’objectif principal est de lutter contre la pauvreté à travers le soutien de projets générateurs de revenus présentés entre autres par les communes locales, les associations et les coopératives de la région, a eu lieu, mercredi, lors d’une réunion d’information tenue au siège de la wilaya de Marrakech.
Ce fonds, dont la création intervient dans le cadre de la mise en oeuvre de la convention de partenariat signée en mai 2004 entre la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, celui de l’Emploi et de la Formation  professionnelle, l’Agence du Développement Social (ADS) et le PNUD, ambitionne également la promotion de l’activité génératrice de revenus à travers la réalisation de projets opérationnels au profit essentiellement des femmes, des jeunes et des handicapés.
Le FREPE vise, en outre, la promotion sociale par la formation qualifiante des groupes défavorisés, l’amélioration de l’accès des populations défavorisées aux services de base liés à la création d’activités économiques et la mise en place d’un mécanisme de concertation et de coordination des actions menées par l’ensemble des partenaires nationaux et internationaux dans la région. Intervenant lors de cette réunion, Mounir Chraïbi, wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, a affirmé que cette initiative prise pour la  première fois dans une région du Maroc s’inscrit dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) lancée par SM le Roi Mohammed VI,  soulignant que la mise en place du FREPE représente une concrétisation de  l’esprit de solidarité sur lequel se fonde la société marocaine. Il a mis l’accent sur la nécessité d’accorder un intérêt particulier à la fixation d’objectifs bien déterminés, de procéder à une évaluation objective des résultats qui seront atteints en vue de mesurer le degré de réussite de ce projet et d’en tirer les leçons.  De son côté, Abdellali Doumou, président du conseil de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz a fait savoir que ce mécanisme (FREPE) a été conçu dans la perspective de promouvoir les activités économiques génératrices de revenus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *