Marrakech : Une belle mise en route

Marrakech : Une belle mise en route

Le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, se rendra aujourd’hui, lundi 6 juin, dans la province d’Al Haouz afin de présider la signature des conventions de partenariat relatives au deuxième programme national des routes rurales (PNRR2), lancé, dès le début de l’année 2005. La signature de ces conventions, concernant l’ensemble des provinces et préfectures de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, aura lieu en présence des députés, des élus et des présidents des communes concernées.
Le PNRR2 élaboré dans le cadre d’une approche concertée avec les représentants des populations, porte sur un total de 15.500 km de routes entre 2005 et 2015 couvrant l’ensemble des régions et provinces du Royaume.
Dans ce cadre, la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz va bénéficier de 1927 km de routes pour un montant total dépassant les 12,2 milliards de DH. L’ensemble des projets concernant la région de Marrakech permettra d’augmenter le taux d’accessibilité de la population rurale au réseau routier de 49% en 2005 à 77% en 2015.
Parmi les opérations du PNRR2 inscrites dans le programme de la région, la préfecture de Marrakech bénéficiera de la construction d’un total de 33 km de routes pour un montant de 27,6 millions de DH.
Dans la province de Chichaoua, les conventions qui seront signées lors de la visite de Karim Ghellab sur le terrain, permettront la construction du corps de chaussées des routes menant aux chefs  lieux des six communes rurales : Lalla Aziza, Bouabout, Amedlane, Rahala, Adassil, Imindounite et Kouzemt. C’est ainsi que la province de Chichaoua se taillera la part du lion, avec 122 km de routes pour un montant de 70 millions de DH. Par ailleurs, le PNRR2 envisage de doter la province d’Al Haouz d’une nouvelle infrastructure routière. C’est le cas de la route qui relie Tahanaout à Oukaimeden sur 35 km pour un montant de 35 millions de DH. Ainsi que la route qui va du centre de Moulay Brahim jusqu’à Takarkoust sur 32,5 km pour un montant de 32 millions de DH. En d’autres termes, la province d’Al Haouz aura droit à 67,5 km pour une enveloppe globale de 67 millions de DH. Toujours dans le cadre du PNRR2, la province d’El Kelâa Sraghna verra la construction d’une route provinciale reliant Skhour à Brikyine sur une distance de 23,5km et pour un montant global de 14 millions de DH. Ceci, sans compter l’aménagement de la liaison reliant Lâarcha à Nzalat Lâadam sur 36 Km pour un montant de 10,8 millions de DH.
La province d’Essaouira, quant à elle, aura droit à une enveloppe globale de 31,1 millions de DH qui servira à financer la construction d’une route reliant Nairate et Sidi Lâaroussi sur 27 km pour un montant de 18,9 millions de DH et l’aménagement de la route provinciale reliant Ida Ouguerd et Ezzawite sur 35 km pour un montant de 12,2 millions de DH.
En marge de cette visite, Karim Guellab inaugurera la route reliant la nationale n° 9 à la commune de Tizi Ighi sur 19 km. Cette route construite dans le cadre du premier programme national des routes rurales avec un montant de 18,5 millions de DH permettra de désenclaver environ 40 000 habitants dans les communes rurales de Zerkten, Aït Hkim, Abadou et Ait Adel. Rappelons que l’année 2005 connaîtra l’achèvement du premier programme national des routes rurales (PNRR1) et le lancement de la réalisation du PNRR2 qui porte sur un total de 15.500 km, couvrant l’ensemble des régions et provinces du Royaume. Ce deuxième programme, qui permettra de porter le taux d’accessibilité de la population rurale nationale au réseau routier de 54% en 2005 à 80% à la fin du programme (2015). A noter également que toutes les conventions de ce type prévoient la contribution financière des collectivités locales à hauteur de 15% du montant des projets.  Enfin, pour accélérer le rythme annuel de la réalisation de routes rurales de 1000 à 1500 Km et répondre rapidement au désenclavement du monde rural, une Caisse pour le financement routier (CFR), placée sous la tutelle du ministère de l’Equipement, a été créée en 2004. Cette caisse, dotée de la personnalité morale, permettra de contracter des prêts concessionnels auprès de divers bailleurs de fonds qui ont déjà donné l’accord de participer au financement des opérations du PNRR2.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *