Marrakech vend ses atouts à tours

Marrakech vend ses atouts à tours

Tours, la capitale du « jardin de la France », a abrité, du 16 au 18 juin, les journées culturelles franco-marocaines. Initiée par le Centre culturel euro-méditerranéen de Marrakech en collaboration avec le Liger Club, association culturelle du Val de Loire, dont son président fondateur est Jacques Metais, cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre Marrakech et Tours. L’accueil fut chaleureux et l’ambiance particulièrement agréable. Durant quatre jours, les Tourangeaux ont pu découvrir le folklore traditionnel et l’art plastique marocains.
Dans une ambiance empreinte d’amitié, ils ont également pu, à cette occasion, déguster les plats et gâteaux qui font la fierté des cordons bleus marocains.
L’ouverture de ces journées a eu lieu vendredi 16 juin, dans l’après-midi, en présence du Maire de Tours, Jean Germain et le Maire de la ville ocre, Omar Jazouli, accompagné d’une forte délégation composée de députés et personnalités du monde de la culture et des affaires. Les deux hommes se sont vivement félicités de leur coopération et se sont réjouis des résultats réalisés en matière de mise en place des programmes de développement. «Notre démarche se situe dans le droit fil de ce qui est notre vocation, c’est-à-dire l’ouverture sur la méditerranée. Nous célébrons aujourd’hui notre coopération qui ne concerne pas uniquement le domaine culturel mais touche également les domaines économique et social », souligne M. Germain. Prenant la parole, M.Jazouli s’est réjoui de l’excellence des relations d’amitié qu’ils le lient à Tours depuis des années durant en indiquant que « ces rencontres culturelles s’inscrivent dans le cadre de la coopération entre les deux villes. En  2003, un accord de jumelage bilatérale a été signé dont la durée de vie est illimitée.
Depuis ce jour, plusieurs projets ont été réalisés notamment dans le domaine médical, de la réhabilitation des jardins de Marrakech, la mise en place d’un programme de création d’activités génératrices de revenu pour la population démunie et un autre programme destiné aux artistes en herbe». Et d’ajouter : « En juillet prochain, un site Web sur Marrakech sera lancé pour faire la promotion de cette ville touristique. Il a été réalisé en collaboration avec la Mairie de Tours». Les deux Maires ont également affiché de hautes ambitions. « Tous nos efforts sont désormais orientés vers un objectif prioritaire en l’occurrence l’obtention de la certification ISO 1401 de conformité aux normes internationales en matière d’environnement», a ajouté M.Jazouli.
Par ailleurs, le jour même, il y a eu le vernissage de l’exposition des deux peintres marocains, Farid Triki et Mahi Chafik Idrissi dans le péristyle de l’Hôtel de ville, ponctué par des chansons berbères célébrant la vie et l’amour. Les deux peintres sont représentatifs de la peinture marocaine des années 70.
Chacun prospecte et empreinte une voie différente mais tous sont unis par des préoccupations fondamentales de tradition-modernité. Arborant des costumes traditionnels, le groupe Iflidine de la Commune Dar Jamaâ cercle Amezmiz a gratifié le public d’un magnifique spectacle musicale. Il a émerveillé les Tourangeaux qui exprimait leur admiration par des tonnerres d’applaudissements.
Autre moment fort de cette première journée, les deux Maires et les peintres ont été décorés de la médaille de mérite du Centre culturel euro-méditerranéen par son président Aziz Cherkaoui. Samedi 17 juin, un dîner marocain, en l’honneur de la délégation marocaine, a été organisé par la ville de Tours, en partenariat avec le Liger Club. Par ailleurs, la délégation marocaine a pu découvrir lors de son séjour la richesse de la culture tourangelle, la beauté de ses jardins et de son fleuve La Loire, le plus long de France avec 1000 kilomètres de longueur.

DNES Khadija Skalli

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *