Mary Robinson félicite le Maroc

Une délégation du conseil consultatif des droits de l’homme (CCDH), conduite par son propre président M. Driss Dahak, a rencontré mardi à Genève, la haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Mme. Mary Robinson.
Les discussions entre les deux parties, en marge des travaux de la commission des droits de l’homme, ont porté notamment sur l’évolution du dossier des droits de l’homme au Maroc et la situation en Palestine occupée.
M. Dahak a présenté un exposé sur les récentes évolutions enregistrées au Maroc au niveau des droits de l’homme. A l’issue duquel exposé, Mme. Robinson s’est vivement félicitée de l’initiative prise par SM le Roi Mohammed VI de créer un « Diwan al-madalim » (ombudsman), ainsi que de la création de la fondation Mohammed VI pour la réinsertion sociale des détenus.
La haut commissaire de l’ONU, qui porte un vive intérêt à l’expérience originale et exemplaire du Maroc dans le domaine des droits humains, a salué ces deux importantes réalisations sur la voie de la promotion de ces droits dans notre pays, ainsi que celles que constituent les diverses lois sur les libertés publiques actuellement soumises au parlement pour adoption.
Au delà de l’examen de ce dossier national, les deux parties ont longuement passé en revue la situation dramatique qui prévaut dans les territoires palestiniens occupés, et les graves violations des droits des populations palestiniennes.
M. Dahak, qui préside actuellement le comité international de coordination des institutions nationales de promotion et de protection des droits de l’homme (CIC), a expliqué à la haut commissaire que le CCDH, à l’instar des autres institutions nationales des droits de l’homme, ressent une profonde inquiétude face aux violations flagrantes et dangereuses des droits des populations palestiniennes dans les territoires occupés, ainsi qu’une « grande frustration ».
Parallèlement à ces activités, M. Dahak, président du (CCDH) et président du comité international de coordination des institutions nationales de promotion et de protection des droits de l’homme (CIC), a présidé, mardi à Genève en marge des travaux de la commission des droits de l’homme, deux tables rondes sur les voies et moyens de promouvoir et renforcer le rôle des institutions nationales au service des droits humains. Ce qui a constitué une occasion pour M. Dahak de présenter un exposé exhaustif sur le rôle du CIC, ses compétences et ses activités, ainsi qu’un aperçu historique sur son développement. Il a également mis en exergue, au passage, les réalisations accomplies par cet organe de coordination durant l’année écoulée, sous la présidence du Maroc.
La délégation marocaine du CCDH que conduit actuellement M. Dahak à Genève pour participer aux travaux de la commission des droits de l’homme et à une série de rencontres et d’activités connexes, est composée du dr. Abderrazak Guennoun et de M. Albert Sasson, membres du CCDH, et de M. Ahmed Touhami, expert permanent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *