Mauritanie : 12 ans de prison confirmés en appel pour Omar le Sahraoui

Mauritanie : 12 ans de prison confirmés en appel pour Omar le Sahraoui

La  Cour d’appel de Nouakchott a confirmé mercredi soir, la condamnation fin juillet à 12 ans de prison en première instance de Omar le Sahraoui, un Malien considéré comme le principal auteur de l’enlèvement en Mauritanie de trois Espagnols fin novembre 2009. La Cour a également confirmé les travaux forcés assortis à la peine de prison, ainsi que la confiscation de tous les biens du condamné. âgé de 52 ans, Omar Sid’Ahmed Ould Hamma, dit Omar le Sahraoui, était accusé d’avoir agi comme «mercenaire» pour le compte d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui l’avait payé pour enlever les Espagnols sur la route reliant Nouakchott à Nouadhibou (nord), le 29 novembre 2009. Début mars, l’Aqmi avait libéré l’un des otages, Alicia Gamez, 39 ans, après trois mois de captivité. Les autres otages, deux hommes, Albert Vilalta, 35 ans, et Roque Pascual, 50 ans, sont toujours séquestrés dans le nord du Mali. La Cour d’appel n’a pas donné suite à la demande de la défense d’entendre Alicia Gomez, la seule qui puisse «valablement dire la vérité à propos de notre client et ainsi affirmer son innocence», selon Bounanna Ould Ethëmine, défenseur d’Omar Sid’Ahmed Ould Hamma. Face à cette exigence de la défense d’Omar le Sahraoui, le parquet a rétorqué que «nul n’est tenu à l’impossible», l’otage libérée se trouvant en Espagne et sa présence ne pouvant relever que de son bon vouloir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *