Mauritanie : la libération de Hanevy Ould Dehah ajournée

Mauritanie : la libération de Hanevy Ould Dehah ajournée

Les avocats du directeur du site d’information mauritanien Taqadoumy, Hanevy Ould Dehah, qui devait être libéré jeudi, après six mois de prison pour atteinte aux bonnes mœurs, ont dénoncés vendredi, son maintien en détention arbitraire et exigé sa libération. Hanevy Ould Dehah devait être libéré le 24 décembre, mais vendredi matin, il était toujours maintenu en détention à la prison civile de Nouakchott après avoir purgé sa peine, selon ses avocats. «La défense interpelle toutes les consciences pour qu’elles se mobilisent contre ce cas de détention arbitraire et exige la libération immédiate de Hanevy Ould Dehah», affirment-ils dans un communiqué transmis vendredi matin à l’AFP. Ils interpellent les plus hautes autorités du pays pour qu’elles interviennent pour mettre fin à ce dysfonctionnement de la justice attentatoire aux libertés individuelles et collectives. M. Ould Dehah avait été arrêté et placé en détention provisoire le 18 juin, et condamné en août pour atteinte aux bonnes mœurs, à six mois de prison ferme assortis d’une amende de 30.000 ouguiyas (83 euros). Il avait en revanche été relaxé pour des accusations de diffamation, incitation à la rébellion et incitation à la commission des crimes et délits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *