Mauritanie : visite surprise de Miguel Angel Moratinos à Nouakchott

Mauritanie : visite surprise de Miguel Angel
Moratinos à Nouakchott

Le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos a effectué dimanche une visite surprise de quelques heures à Nouakchott au cours de laquelle il a été reçu par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, a-t-on appris de source diplomatique. Le chef de la diplomatie espagnole, arrivé la mi-journée dans la capitale mauritanienne, a été immédiatement reçu par le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz avec lequel il a eu un entretien de plus d’une heure, selon la même source. Il a quitté Nouakchott après avoir refusé de répondre aux questions de la presse sur les raisons de sa visite, selon un journaliste de l’AFP. Aucune indication n’a été donnée de source officielle sur la teneur des entretiens entre M. Moratinos et les autorités mauritaniennes. Mais selon des observateurs, ces entretiens ont tourné autour du sort des otages espagnols détenus par Al Qaïda. Les islamistes armés retiennent toujours deux Espagnols – Albert Vilalta et Roque Pascual – enlevés le 29 novembre 2009 en Mauritanie, pour lesquels une forte rançon a été réclamée, selon une source proche du dossier. Ces deux membres de l’ONG Barcelona Accio Solidaria sont détenus par l’un des émirs d’Aqmi, l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, alias Belawar, selon des sources concordantes. Selon des observateurs, les responsables espagnols seraient très inquiets du sort de leurs deux ressortissants détenus par Al Qaïda qui réclame pour leur libération un échange avec ses membres prisonniers à Nouakchott. La justice mauritanienne a le 25 mai dernier condamné à mort trois Mauritaniens affiliés à Al Qaïda qui sont accusés de l’assassinat de quatre touristes français fin 2007 dans le sud-est de la Mauritanie. Cinq autres prévenus, jugés pour des actes terroristes, ont également été condamnés à des peines de prison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *