Mazoz : Casa-Chicago, un partenariat utile

Mazoz : Casa-Chicago, un partenariat utile

ALM : L’association de jumelage Casablanca-Chicago vient de fêter son 3ème anniversaire. Quel bilan faites-vous des activités de cette association ?
Boubker Mazoz : En effet, les villes de Chicago et de Casablanca sont liées par un accord de jumelage signé en 1982. Les deux villes réaffirment, encore et toujours, leur volonté d’intensifier cette relation à travers des activités diverses animées par notre association de jumelage créée en 2002. Pour cette année, nous avons accordé une importance capitale au programme intégré d’alphabétisation, de formation et d’insertion « Alpha ».  C’est ainsi que nous avons signé une convention de partenariat, le 19 avril dernier, avec le secrétariat d’Etat chargé de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle. Actuellement, nous sommes en pourparlers avec le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité et ainsi que l’Education pour le financement de ce projet ambitieux concernant 1500 jeunes issus de quartiers défavorisés et âgés de 15 à 24 ans. 

Où en êtes-vous concernant Casa Basket ?
Le projet Casa Basket a été initié par l’ancien wali du grand Casablanca et notre association de jumelage. Nous l’avons ensuite proposé à plusieurs partenaires, notamment le Conseil de la ville, la Région, la Ligue de la Chaouia et la Fédération royale de basket-ball. Pour cette manifestation, quatre entraîneurs américains, confirmés dans cette discipline sportive, se sont déplacés à Casablanca où ils ont procédé à l’encadrement de 160 enfants et 30 jeunes entraîneurs. Nous avons invité deux équipes féminines de basket-ball et organisé un camp de formation en basket et en éducation civique.

Comment jugez-vous votre participation lors de la conférence des maires de villes américaines ?
L’autre évènement de cette année, et non des moindres, reste sans conteste notre partenariat avec la mairie de Casablanca qui ne ménage aucun effort pour nous aider et encourager dans nos actions pour le développement de la ville et le bien-être de ses habitants.
Dans ce sens, Mohamed Sajid, le maire de la métropole, a pris part à la 73ème conférence des maires des villes américaines tenue à Chicago cet été. Il a pu s’entretenir avec des responsables américains représentant les domaines de la planification de la ville, les espaces verts, le transport urbain, l’animation et le tourisme. 
Il a également visité l’école avec laquelle le lycée Ben M’Sik est jumelé ainsi que le Garfield Parc qui abrite la fontaine marocaine offerte par Abdelkamel Lahlou, directeur de l’école «Le Cèdre». «Le Cèdre» est jumelé avec Abraham Lincoln Elementary School à Chicago. 

Cette année a été également marquée par l’organisation de la deuxième semaine de Chicago à Casablanca…
Effectivement ! Cette deuxième semaine de Chicago à Casablanca a eu lieu du 18 au 24 mars dernier. Lors de cette manifestation, nous avons organisé des spectacles et des défilés de jeunes danseurs et danseuses de SSDT (South Shore Drill Team) de Chicago, aussi bien à Casablanca qu’à Rabat et Marrakech. Cette semaine a été également une occasion pour développer les relations entre les deux lycées jumelés, Walter Payton High School et le lycée Ben M’Sik. C’est ainsi que nous avons organisé une vidéoconférence à Dar América entre ces deux établissements et une semaine culturelle et sportive au lycée Ben M’Sik.

Vous travaillez actuellement sur le 50ème anniversaire des villes jumelées à Casablanca. De quoi s’agit-il ?
Il s’agit-là d’un événement de grande envergure qui sera célébré en partie au Maroc, en mars 2006.  Ce 50ième anniversaire des villes jumelées verra la participation d’une délégation de « Sister Cities International», l’Organisation internationale des villes jumelées présidée par Sherman Banks qui sera accompagné par Mme Mary Jean Eisenhower, petite fille du président américain le Général Eisenhower, fondateur des villes jumelées internationales.
Une conférence  sera programmée à Casablanca lors de cette manifestation et  sera axée sur le thème de la coopération entre les Etats-Unis d’Amérique et le monde musulman à travers les jumelages. S’agissant de la semaine de Casablanca à Chicago, elle aura lieu en juin 2006.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *