Médecine d’urgence, une spécialité

La médecine d’urgence a été au centre des 22-èmes journées scientifiques de l’internat organisées cette semaine à Casablanca, par l’association des médecins internes du CHU Ibn Rochd, sous le haut patronage de SM le roi Mohammed VI.
Lors de l’ouverture, jeudi, de cette manifestation, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Najib Zerouali a indiqué qu’une importance particulière doit être accordée à la formation en matière de médecine d’urgence. Et de souligner que la médecine d’urgence doit être une spécialité a part entière permettant de former des médecins susceptibles de traiter correctement tout malade ou blessé. Et d’ajouter que la réussite de la restructuration des urgences apparaît clairement conditionnée par l’intégration de la médecine d’urgence dans la formation initiale du médecin généraliste.
Dans ce cadre, le ministre de l’enseignement supérieur a mis l’accent sur l’amélioration de la formation et des compétences aux niveaux des soins cliniques, de l’encadrement, de la communication interpersonnelle et des services, outre la fourniture de matériel suffisant dans tous les services. Rappelant l’une des définitions de la médecine moderne résumée en trois axes principaux qui s’articulent autour du « savoir », « prévoir » et « agir », M. Zerouali a indiqué que l’attention doit être focalisée sur la formation en chirurgie d’urgence et le développement de la coopération entre tous les organismes de secours.
De son coté, M. El Hassan Aderdour, président de l’association des médecins internes du CHU Ibn Rochd, a rappelé que le choix de l’insuffisance rénale aiguë et de la chirurgie des cancers digestifs métastatiques comme thème de cette rencontre émane de la volonté de présenter les nouvelles données et évolutions technologiques concernant ces maladies. Ces journées de quatre jours devaient se poursuivre autour de tables rondes et ateliers qui traiteront notamment de l’urologie, la pédiatrie, l’anesthésie-réanimation et de la traumato-orthopédie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *