“Medflag” à Errachidia

“Medflag” à Errachidia

Les communes enclavées dans la province d’Errachidia viennent de profiter d’une opération humanitaire « Medflag », menée par une centaine de membres du personnel médical militaire américain, en collaboration avec des membres du personnel médical militaire marocain. La commune d’Aoufous, à une quarantaine de kilomètres d’Errachidia, a été la dernière étape du MEDCAP (Medical Civic Action Program), deuxième phase de l’opération humanitaire « Medflag ». Cette année, la partie américaine a déployé 140 tonnes de médicaments et d’équipements transportés par 3 avions Galaxie et dont la valeur est estimée à 2,5 millions de dollars. Avant d’aller sur le terrain dans la région d’Errachidia, les équipes médicales maroco-américaines ont reçu une formation médicale du 6 au 8 septembre. L’opération consistait en l’administration de soins multidisciplinaires, en l’octroi de médicaments et en un travail de formation et d’éducation. Du 9 au 16 septembre, l’équipe médicale a été très sollicitée par la population locale. Environ 700 patients par jour étaient reçus pendant les premiers jours de l’opération. Mais, par la suite, l’affluence a été très forte et les équipes médicales ont dû faire face à une augmentation substantielle du nombre de malades. Au sixième jour, le staff médical du «Medflag» sera inondé par les demandes, pas moins de 1.040 personnes ayant été soignées, contre seulement 634 à Tadighouste, point de départ du MEDCAP. Dans les régions de la province, les soins médicaux étaient sous forme de consultations bucco-dentaires, une moyenne de 120 par jour, d’interventions ophtalmologiques, 120 par jour, et 300 autres prestations concernant diverses spécialités, gynécologie, pédiatrie, dermatologie, médecine interne, chirurgie et médecine préventive. En parallèle avec les soins, la sensibilisation a été également au programmes de l’équipe médicale. Ainsi des séances d’information, d’éducation et de communication sur l’hygiène bucco-dentaire, corporelle et alimentaire ont été animées par les médecins marocains et américains, outre la distribution de kits dentaires au profit de tous les consultants. Au centre de la ville, au niveau de l’hôpital provincial Moulay Ali Cherif d’Errachidia, une moyenne de 20 interventions chirurgicales et 30 en ophtalmologie, qui représente le grand mal de cette région, ont été enregistrées. La dernière phase de ce programme, qui se déroule jusqu’au 20 septembre, consiste en un exercice de simulation d’une catastrophe naturelle, crue de l’Oued Ghriss au niveau de Magamane/Goulmima, avec déploiement d’un dispositif d’urgence pour la prise en charge et l’évacuation des victimes. Il est à souligner que le « Medflag » a lieu tous les ans dans les pays africains. En mobilisant une centaine du personnel médical militaire américain, l’opération fournit des soins médicaux directs aux citoyens, des possibilités de formation au profit du personnel médical américain, ainsi qu’à celui du pays d’accueil.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *