Médicaments: La préférence nationale à l’étude

Médicaments: La préférence nationale à l’étude

C’est l’une des 9 recommandations qui ont été émises lors des premières Assises nationales du médicament et des produits de santé qui se sont tenues les 11 et 12 décembre derniers à Skhirat. Les participants ont appelé à mettre en place le réseau africain des autorités  de réglementation du médicament et des produits de santé en adoptant à l’unanimité la «Déclaration de Skhirat».

Parmi les autres recommandations figure la promotion de l’usage du médicament générique afin d’améliorer l’accessibilité et minimiser les dépenses de l’assurance maladie. Il est aussi question de promouvoir l’ouverture des marchés et la facilitation des échanges commerciaux en matière de médicament et produits pharmaceutiques. Les participants ont également convenu de renforcer les capacités de lutte contre la production et le trafic de produits médicaux falsifiés dans la dynamique de la coopération Sud-Sud.

Rappelons que ces premières Assises ont été marquées par la signature de huit accords de coopération bilatéraux avec des pays africains dans le domaine du médicament et des produits de santé. Une convention- cadre de partenariat en matière de recherche et d’innovation scientifiques a également été signée avec le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *