Meknès aura son pacte urbain

Dans le cadre du programme « Maroc aux villes propres, Agendas 21 locaux pour la promotion de l’environnement et du développement durable en milieu urbain », des « Ateliers Consultations » sur la ville de Meknès auront lieu, du 30 janvier au 1-er février, à la salle des congrès de la municipalité de Hamrya.
Organisées par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ces consultations s’inscrivent dans le processus de l’Agenda 21 local, fondé sur l’appui aux collectivités locales en matière de développement intégré, et sur le renforcement des instruments de diagnostic et de planification en faveur des différents intervenants locaux.
Les représentants des collectivités locales, des services de l’administration publique, de la société civile et du secteur privé qui prendront part à cette manifestation procéderont, dans le cadre d’ateliers de travail, à l’analyse des questions touchant à l’environnement urbain, à la lumière des résultats du diagnostic de la ville, ainsi qu’aux problématiques prioritaires de la ville, avec pour objectif l’adoption d’une stratégie de développement durable et d’un cadre institutionnel de mise en oeuvre du programme « Maroc aux villes propres ».
Les participants aux « Ateliers de Consultation » sur la cité ismailienne devront adopter le Pacte urbain de la ville de Meknès.
Cette ville qui connaît un des taux les plus élevés du Royaume dans le domaine du chômage et de la criminalité. Une ville qui ne cesse, non plus, de souffrir d’une asphyxie en raison des problèmes liés à son expansion et à la spéculation foncière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *