Meknès : Dénouement du dossier du personnel de la RATUM

Le dossier du personnel de la Régie autonome de transport urbain de Meknès (RATUM) a trouvé un dénouement et le calvaire vécu par les 471 agents et salariés de la Régie depuis le mois d’avril 2004, date de l’arrêt définitif des activités de leur employeur, n’est désormais qu’un mauvais souvenir. Grâce à l’appui du wali de la région Meknès-Tafilalet et à la mobilisation des autorités locales et de la commune urbaine de Meknès, un intérêt particulier a été accordé à ce dossier social au niveau des services centraux du ministère de l’Intérieur, ce qui a permis son dénouement par le déblocage d’une enveloppe conséquente de 36 millions de dirhams consacrée au paiement des arriérés des salaires du personnel (11 mois) et au financement des indemnisations de départ pour l’ensemble des agents, aussi bien les titulaires que les occasionnels.
Le processus du déblocage de ces fonds est en cours d’exécution avec une autorisation spéciale d’un crédit de 12 millions de dirhams ouvert sur le budget de la commune urbaine de Meknès pour l’exercice 2005. Deux autres tranches interviendront, d’ici la fin du mois d’avril prochain, pour régler définitivement les volets salaires et indemnités de départ pour l’ensemble du personnel de la RATUM. Ce dénouement salvateur pour les 471 familles des agents de la Régie, est le fruit d’une série d’efforts déployés aussi bien pour la préservation des droits et intérêts des salariés que pour résoudre le problème des transports en commun dans la cité ismailienne. Aujourd’hui et dans l’attente de l’avènement d’un concessionnaire privé, le secteur du transport urbain de l’agglomération de Meknès est assuré par les grands taxis et des autocars autorisés à couvrir les principales lignes, notamment celles reliant les quartiers de la ville aux différents établissements scolaires et universitaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *