Meknès : Éradication de près de 2.000 baraques

Quelque 1.994 baraques sur un total de 5.757 foyers recensés ont été démolies au niveau de l’agglomération de Meknès depuis la signature, en août dernier, de la convention visant à faire de la cité ismailienne, d’ici la fin 2005, une « Ville sans bidonvilles ».
L’état d’avancement des opérations engagées dans le cadre de ce programme de résorption des bidonvilles, a été au centre d’une séance de travail ayant réuni, mercredi soir au siège de la wilaya, le ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Ahmed Taoufik Hjira, et le wali de la région Meknès-Tafilalet, Moulay Mehdi Alaoui, en présence notamment des élus locaux et des chefs des services extérieurs concernés.
Le bilan présenté à cette occasion fait état de l’éradication définitive de 1.051 foyers d’habitat insalubre et de bidonvilles, en plus de 943 baraques en cours de résorption.
Les poches et foyers d’habitat insalubre et de bidonvilles concernés par ces opérations étaient implantés notamment dans la commune de Ouislane (726 ménages) et les districts d’Al-Ismailia (565 ménages), Zitouna (432 ménages) et Hamrya (266 ménages).
Les ménages concernés par les opérations d’éradication des bidonvilles ont bénéficié de lots de terrain équipés par les opérateurs publics dans le cadre de programmes de lotissements aménagés pour le recasement des habitants des bidonvilles et de l’habitat insalubre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *