Meknès : Infrastructures : Plus d’un milliard DH investis par l’ONEP

Meknès : Infrastructures : Plus d’un milliard DH investis par l’ONEP

Pour rattraper le retard pris par la région Meknès-Tafilalet dans le domaine de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement, l’Office national de l’eau potable (ONEP), direction régionale du centre sud, a réalisé durant la période 2000-2006 des investissements de l’ordre de 1milliard 176 millions de dirhams. Sur ce montant, 250 millions de dirhams ont été consacrés au secteur de l’assainissement et 925 millions de dirhams au secteur de l’eau potable.
Ces investissements colossaux ont ainsi permis à l’ONEP de réaliser un taux d’accès à l’eau potable en milieu rural de 98% dans la préfecture de Meknès, de 99% dans la province d’Errachidia, de 80% à El Hajeb et de 47% à Khénifra. Afin de pérenniser ces résultats, l’Office a mis en place une nouvelle stratégie pour la période 2007-2009 qui viserait, selon les responsables de l’ONEP, la sécurisation et le renforcement de l’alimentation en eau potable en milieu urbain, la généralisation de l’accès à l’eau potable en milieu rural et la prise en charge de la gestion du service d’assainissement liquide.
Au niveau de la région Meknès-Tafilalet, la direction régionale de l’ONEP a mis en place un programme spécifique pour la période 2007/2009 qui vise la réalisation des investissements dans le secteur de l’alimentation en eau potable de l’ordre de 1 milliard 66 millions de dirhams, dont 460 millions de dirhams consacrés au milieu urbain et 357,4 MDH au milieu rural. Sur ce montant d’investissement, la province d’Errachidia bénéficiera à elle seule de 417 MDH, suivie par la province de Khénifra avec 356 millions de dirhams, El Hajeb avec 151 millions de dirhams, Meknès avec 110 millions de dirhams et la province d’Ifrane avec 33 millions de dirhams. Le secteur de l’assainissement bénéficiera, pour la même période, d’un budget total estimé à 95.3 millions de dirhams. Ces investissements devraient permettre de satisfaire une population totale de 565.520 habitants.
Le succès de ce programme de généralisation de l’alimentation en eau potable et d’assainissement, selon la même source, reste tributaire de la contribution des communes concernées au financement, de la collaboration entre les différents intervenants (ONEP, communes, conseil régional, associations…), et de l’engagement de la population.
Outre ce programme, qui aura des effets considérables sur le développement économique et social de la région, l’Office a lancé des études concernant le secteur de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement au niveau de toutes les provinces de la région Meknès-Tafilalet, ainsi que des campagnes de sensibilisation et de communication avec la population rurale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *