Meknès-Tafilalet : Une nouvelle approche

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie de développement régional et afin d’identifier les besoins en matière d’équipement et d’infrastructures, deux séances de travail, tenues récemment à El Hajeb et Ifrane, ont réuni respectivement les membres du bureau du Conseil régional de Meknès-Tafilalet et les présidents des Conseils élus des deux provinces.
Au cours de ces réunions, le président du Conseil régional, Saïd Chbaâtou, a souligné l’importance de ces initiatives qui s’inscrivent, a-t-il dit, en droite ligne de la nouvelle approche du Conseil visant à mettre en relief les besoins des différentes localités de la région et contribuer à l’effort de consolidation et de renforcement des infrastructures de base, notamment dans les domaines de l’électrification rurale et de l’approvisionnement en eau potable des communes relevant de la région. Les participants ont abordé l’état des lieux des secteurs de développement dans les deux provinces et soulevé les différentes actions à entreprendre pour assurer la promotion des communes rurales et urbaines de la région.
Grâce à la conjugaison des efforts des différents intervenants, les taux d’électrification rurale et d’approvisionnement en eau potable s’élèvent, au niveau de la province d’El Hajeb, respectivement à 63 et 80%. Des projets, d’une valeur globale de 47 millions de DH visant l’approvisionnement de 105 douars en eau potable, sont en cours de réalisation dans le cadre d’un projet mis en oeuvre en partenariat avec l’assemblée provinciale.
Au niveau de la province d’Ifrane, les taux d’électrification et d’adduction d’eau potable, qui dépassent la moyenne nationale, enregistrent dans certaines communes rurales, en particulier à Aïn Leuh et Tigrigra, un taux de 92 %.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *