Mercure : Vers la fin des amalgames dentaires ?

Mercure : Vers la fin des amalgames dentaires ?

Le dossier des amalgames dentaires revient sur le devant de la scène. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié en septembre 2013 une note sur les dangers du mercure pour la santé en pointant du doigt plusieurs produits, notamment les amalgames dentaires (plombage).

L’OMS appelle à des solutions de remplacement de ce produit.

«Une consultation d’experts de l’OMS organisée en 2009 a conclu qu’une interdiction mondiale à court terme des amalgames poserait un problème pour la santé publique et le secteur dentaire, mais qu’une élimination progressive devait être visée à travers la promotion de mesures préventives et de solutions de remplacement de l’amalgame, la recherche et le développement d’alternatives peu onéreuses, l’éducation des professionnels de la dentisterie et la sensibilisation du public», peut-on lire.

En 2011, l’organisation onusienne  avait appelé dans un rapport  l’ensemble des pays à passer aux matériaux alternatifs à l’amalgame. Une position qui est loin d’être partagée par les dentistes.

Ces derniers estiment qu’il n’existe aucun danger du fait de l’abrasion au cours de la mastication. «L’amalgame libère une partie infime de particules riches en mercure dont une partie est ingérée, avec la salive. Cette partie ne passe pas la barrière intestinale. Elle est éliminée dans les selles et ne présente donc aucun effet biologique ou toxique», explique l’association dentaire française.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *