«Mères en ligne» : Une radio qui porte la voix des mères célibataires

«Mères en ligne» : Une radio qui porte la voix des mères célibataires

Ce projet s’inspire d’autres expériences de radios communautaires aussi bien au Maroc qu’à l’étranger

La radio compte aujourd’hui huit animatrices chargées de produire bénévolement chacune une émission en rapport avec la situation des mères célibataires en particulier et les femmes en général.

Lancée le 18 mai, «Mères en ligne» a réussi très vite à se faire un nom sur la scène radiophonique. Ce projet de webradio se présente comme «un outil de plaidoyer en faveur des mères célibataires leur permettant de faire entendre leur voix et de défendre ainsi leurs droits et ceux de leurs enfants», souligne Sara Lamjamri, responsable communication et plaidoyer à l’association «100% Mamans». 

Initié par cette association à Tanger en partenariat avec l’organisation italienne Soleterre, ce projet -qui bénéficie d’un financement de l’Union européenne- s’inspire d’autres expériences de radios communautaires aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Il est soutenu aussi par le ministère de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social via l’Agence de développement social, dans le cadre du programme de soutien de l’Union européenne au plan gouvernemental de l’égalité entre l’homme et la femme. «Ce projet est passé d’abord par le choix et la formation des sept femmes animatrices de la webradio, qui sont elles-mêmes des bénéficiaires de 100% Mamans», poursuit Mme Lamjamri.

Ces sept femmes ont, selon cette responsable, débuté leur formation en octobre 2015. «Cette formation a porté sur plusieurs domaines en rapport avec la défense de la cause des femmes célibataires et de leurs enfants», fait part Mme Lamjamri.

Les sept femmes ont bénéficié d’une formation sur le journalisme social. Il s’agissait entre autres de les initier aux techniques de rédaction, d’animation et communication. Cette première phase de formation a été suivie par une série des caravanes de sensibilisation et d’information au profit des bénéficiaires de ce projet au siège d’autres radios communautaires, notamment celles de «Rayhana» en Tunisie, «Sala Web» à Salé, «Voix des femmes» à Rabat et «Ajak» (créée par l’Association des jeunes avocats) à Khemisset. «La radio compte aujourd’hui huit animatrices chargées de produire bénévolement chacune une émission en rapport avec la situation des mères célibataires en particulier et les femmes en général. Nous ambitionnons au sein de l’association de développer ce projet et de ramener par conséquent ce nombre à dix animatrices», dit Mme Lamjamri.

Grâce à leur formation et au soutien par des responsables et spécialistes (en sciences juridiques et journalisme) au sein de «100% Mamans», les huit animatrices ont une semaine pour choisir et préparer les thèmes de leurs émissions, dont la diffusion est prévue chaque jeudi. «La rediffusion de ces huit émissions se fait au cours des autres jours de la semaine», conclut Mme Lamjamri.

Créée en 2006 à Tanger, 100% Mamans a pour mission l’accueil, l’accompagnement et la défense des droits des mères célibataires et leurs enfants. L’association se charge de leur insertion professionnelle à travers des activités génératrices de revenu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *