Message de SM le Roi à l’occasion du nouvel an

Dans ce message, le souverain saisit l’occasion de l’avènement de la nouvelle année 2002 pour adresser aux chefs d’Etat des pays frères et amis ainsi qu’à leurs familles, ses félicitations les plus chaleureuses et mes voeux sincères de santé, de bonheur et de quiétude.
Le souverain adresse également aux peuples frères et amis ses voeux de davantage de progrès et de prospérité, réitérant sa confiance que l’année 2002 sera marquée par le dépassement des retombées des événements tragiques qu’ont connus différentes régions du monde, au cours de l’année qui s’achève, et par l’élimination des foyers de tension en divers points du globe, et notamment au Moyen-Orient, grâce aux efforts conjugués de tous les dirigeants des pays amis.
Le souverain souhaite par ailleurs que l’année 2002 connaisse la réduction de la pauvreté et des privations qui affligent encore tant de pays, surtout en Afrique, ainsi que la réduction du fossé qui ne fait que s’élargir entre les populations du nord et celles du sud, dans le village planétaire.
« J’ai la certitude que vous partagez ma conviction profonde que la réalisation de ces nobles desseins est tributaire des actions inlassables de toutes les bonnes volontés pour raffermir les valeurs immuables de paix, de justice, de liberté et de droits, et aussi pour préserver la dignité humaine, mettre en oeuvre les principes de solidarité, répandre l’esprit d’entente, de coopération et de fraternité, intensifier les synergies entre les peuples et les nations, et stimuler le brassage des différentes cultures et civilisations, et ce, dans l’intérêt de la stabilité et de la sécurité de notre planète et pour le bonheur de l’humanité toute entière », conclut le souverain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *