Météo: Des pluies… mais pas pour longtemps

Météo: Des pluies… mais pas pour longtemps

La pluie a fait son retour au Maroc depuis dimanche.  Une lueur d’espoir tant attendue par les agriculteurs marocains, jusqu’à présent inquiets du spectre de la sécheresse qui planait sur la saison agricole. Contacté par ALM, Lhoussine Youabd de la direction de la météorologie nationale  signale  que «des pluies faibles à modérées toucheront plusieurs régions du Royaume. Le temps sera stable dès ce jeudi».

Dimanche , les précipitations ont touché plusieurs villes, à savoir Tanger (5 mm), Chaouen (4 mm), Kénitra et Larache (3 mm). A Rabat et Sidi Slimane, les hauteurs de pluies enregistrées n’ont pas dépassé le millimètre. La Direction de la météorologie nationale a prévu des pluies le lundi dans les régions du  Tangérois, le Loukkos et l’ouest du Rif. Il continuera de pleuvoir dans ces régions mardi et mercredi. Pour la journée du mardi, le Tangérois devrait atteindre une moyenne des précipitations en l’espace de 12 h de 30mm. Des pluies tomberont sur la côte atlantique depuis la région du Souss-Massa-Drâa. Des précipitations sont également prévues dans les plaines de Tadla, du Haouz, Doukkala et la région du Saiss. En fin de nuit, de faibles pluies toucheront le littoral atlantique nord et centre. Mercredi, de faibles pluies sont attendues dans le nord du pays.

Quant à la question de savoir si la campagne agricole est sauvée ? Il est encore trop tôt pour se prononcer. L’arrivée éventuelle d’autres précipitations durant les semaines à venir pourrait changer la donne et améliorer la situation des agriculteurs.

Toujours est-il que plusieurs facteurs atténuent les effets du retard des pluies comme l’avait souligné le ministère de l’agriculture en citant   notamment le taux de remplissage des barrages à usage agricole qui se situe à 63% (à  la mi-décembre). Par ailleurs, la campagne céréalière record de 2014-2015 a permis de constituer des stocks importants en paille et en orge qui se situent respectivement à des prix de 1,11 et 2,49 dirhams/kg (fin novembre), soit «des niveaux stables en comparaison avec la campagne passée», a fait savoir la même source.

Si les conditions météorologiques sont calmes au Maroc, c’est loin d’être le cas en Europe. En Grande-Bretagne, les pluies diluviennes ont entraîné des inondations sans précédent. D’importantes inondations ont submergé des villes et villages anglais contraignant les secours à se déplacer souvent en bateau pneumatique dans les rues.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *