Mettre un terme à toutes les formes de discrimination

L’Association Démocratique des Femmes du Maroc (ADFM) a appelé, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, à un consensus «fort et efficace» qui donnera la priorité à la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et à faire de l’égalité la voie incontournable pour la démocratie et le développement durable.
L’Association revendique entre autres, un statut personnel qui fera de l’égalité entre les hommes et les femmes, en droits et obligations, « un principe de base pour l’élaboration d’une approche globale » en la matière.
L’Association a également appelé à ce que soient pris en considération tous les amendements proposés au projet de révision du statut personnel par le mouvement pour les droits des femmes, notamment les associations féministes. Elle a, en outre, mis l’accent sur la nécessité de mettre en place une stratégie globale qui prend en considération la proposition « positive » du gouvernement de réserver un quota aux femmes au sein de la chambre des représentants pour permettre une représentativité significative des femmes dans les institutions législatives.
D’un autre côté, l’association a mis l’accent sur la nécessité de faire de l’école, à travers les nouveaux programmes scolaires, un instrument pour promouvoir une culture d’égalité entre les hommes et les femmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *