Meurtre sur fond d’ivresse

Meurtre sur fond d’ivresse

Ils sont amants depuis quelques mois. Elle s’appelle Soumaya, alors qu’il se prénomme Abdelouaheb. Ils sont tous les deux issus de la ville de Fès. Ils y sont passés leur enfance et leur adolescence, avant de commencer à se débrouiller pour gagner leur vie.
C’est le jeune homme qui faisait des avances à sa future bien-aimée jusqu’à ce qu’elle tombe dans les filets de son coeur offert. Tous les deux, ont décidé d’être ensemble sur la base d’une relation fondée sur l’amour. Les jours passent et leur relation amoureuse se consolide, surtout qu’ils passaient de temps en temps quelques moments sur le même lit. C’étaient les moments les plus précieux pour eux.
Une relation qui prenait de plus en plus de la valeur aux yeux des deux partenaires. Mais le destin décide souvent ce que les hommes ne prévoient guère. Comme à l’accoutumée, ils se sont rencontrés un jour de février, pour faire ensemble une tournée dans la ville. Il était près de 18 h.
La main dans la main, Soumaya et Abdelouaheb, conversaient tout en empruntant le chemin allant à destination de chez elle. Ils rigolaient, bavardaient et souriaient. Tout à coup, un jeune homme qui titubait s’avança vers eux.
Il était dans un état d’ivresse. Soumaya croyait qu’il voulait une aumône et lui a tendu un dirham. Cependant, il semble que ce n’était pas ce qui l’intéressait, il préférait autre chose: la fille. “Tu vas m’accompagner“, lança-t-il à Soumaya sans se soucier d’Abdelouaheb qu’il a poussé avec ses mains. Le jeune homme s’est abstenu de reculer. Pour un farouche amoureux, c’est le summum de l’humiliation. Au lieu d’obtempérer, le petit ami de Soumaya se dresse droit devant l’agresseur, très en alerte. Du coup, la tension monte et la colère s’empare d’Abdelouaheb.
Emporté par la fureur, ce dernier passe à l’attaque et assène un coup de poing sur le visage, puis un deuxième au ventre de l’agresseur.
Le jeune homme s’est plié pour se relever ensuite et donner un coup de poing à Soumaya. Hors de lui, Abdelouaheb n’a pas tardé une seconde pour rouer son adversaire de coups de poing. Ce dernier a reculé de quelques pas pour brandir un couteau et avancer vers Abdelouaheb. A ce moment, Soumaya a supplié son amant d’arrêter cette bagarre. En vain.
Têtu, Abdelouaheb a refusé de partir. Elle s’est tournée ensuite vers le jeune agresseur, tentant de l’implorer de partir, de les laisser tranquille.
Seulement, il l’a surprise par un coup de couteau au niveau de sa poitrine. Et avant qu’elle ne tombe par terre, il lui a asséné un autre coup au niveau du cou et prit la poudre d’escampette. Après une course poursuite entre lui et Abdelouheb, il a été arrêté.
Quant à Soumaya, elle a été évacuée vers l’hôpital dans un état comateux. Quelques heures plus tard, elle a rendu l’âme. Le jeune homme, Khaled, a été traduit devant la Cour d’appel de Fès poursuivi pour homicide volontaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *