MGPAP-CNOPS : Le bras de fer se poursuit

MGPAP-CNOPS :  Le bras de fer se poursuit

La Mutuelle générale parle d’un non-respect de procédure

Le torchon brûle toujours entre la MGPAP et la CNOPS. Cette fois-ci, c’est au tour de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques de dégainer.

Le conseil d’administration de la MGPAP, tenu à Mehdia le 2 juillet 2016, affirme que la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale est allée trop loin dans son interprétation de la convention la liant avec la Mutuelle générale.

«Le conseil d’administration de la MGPAP, tout en se rassurant de la justesse de sa position quant au blocage des codes confidentiels de ses employés, confirme l’illégalité de l’unique argument avancé par la CNOPS qui stipule un non-respect de la loi 09.08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel, et une nuisance à la cybersécurité nationale», lit-on dans un communiqué de la Mutuelle générale.

Plus loin encore, la MGPAP accuse le gouvernement d’inertie et demande l’intervention de la tutelle. Il faut dire que le bras de fer entre la Mutuelle et la CNOPS se poursuit depuis plusieurs mois. Les deux parties se rejettent la responsabilité dans cette confrontation.

Articles similaires

2 Comments

  1. Omar

    À mon avis, pour mettre fin à cette mascarade, le président de la MGPAP et le directeur de la CNOPS doivent être démis de leur fonction. Cela commence à entacher sérieusement l’image du pays.

    Reply
    1. Hind Filali

      Vous trouvez que c’est une bonne solution. déchoir le mal en même temps que le bien.
      La MGPAP a déjà demandé la médiation des différents organes et parties concernées, toutefois, le Directeur de la CNOPS semble s’appuyer sur des lobbies enfreignant toutes solutions possibles.

      Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *