Migration et asile : Le Maroc se dote d’une stratégie nationale

Migration et asile : Le Maroc se dote d’une stratégie nationale

La vision stratégique marocaine en matière d’immigration et d’asile se décline en onze programmes d’actions concernant plusieurs domaines, à savoir l’éducation et culture, la jeunesse et sport, la santé, le logement, l’assistance sociale, la formation professionnelle et l’emploi.

Depuis quelques années, le Maroc est redevenu un pays d’accueil d’immigrés provenant de l’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient mais aussi de plus en plus d’Asie et d’Europe.

Pour faire face aux flux de migrants, le Royaume a mis en place une stratégie nationale d’immigration et d’asile. Une stratégie qui enregistre déjà au compteur deux opérations de régularisation de ressortissants étrangers dans une situation irrégulière. Ces opérations qui couvrent l’ensemble du territoire national sont destinées à regrouper puis traiter les demandes de migrants se trouvant en situation irrégulière. Mais ce genre d’opération ne représente qu’une facette parmi d’autres d’une stratégie plus globale et intégrée comme la Stratégie nationale de la migration et de l’asile.

Cette dernière trouve ses fondements dans la Constitution du Royaume de 2011 ainsi que les recommandations du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et les conventions internationales ratifiées par le Maroc en matière de droits de l’Homme. Dans les détails, ladite stratégie vise à assurer une intégration sociale réussie des migrants et réfugiés au Maroc.

Pour y parvenir, différents départements et institutions publiques concernés par la dimension migratoire sont mis à contribution.

Plus concrètement, la vision stratégique marocaine en matière d’immigration et d’asile se décline en onze programmes d’actions concernant plusieurs domaines, à savoir l’éducation et culture, la jeunesse et sport, la santé, le logement, l’assistance sociale, la formation professionnelle et l’emploi. D’autres domaines comme la gestion des flux et la lutte contre la traite, la coopération et partenariats internationaux, le cadre réglementaire et conventionnel ainsi que la gouvernance et communication sont couverts par la stratégie nationale. Il faut dire que depuis la mise en œuvre de la stratégie marocaine, les efforts consentis par le Royaume, notamment en matière d’intégration de migrants, ont été unanimement salués par ses partenaires étrangers.

C’est le cas notamment pour la première opération d’intégration de migrants qui avait permis la régularisation de pas moins de 25.000 ressortissants étrangers sachant que la majorité des demandes lors de la première phase d’intégration avait été acceptée par les autorités marocaines. Les rejets ont ainsi concerné une minorité de dossiers en raison de l’incapacité des concernés à fournir des informations précises sur leur identité ou pays d’origine.

Il faut dire que la procédure de régularisation a été imaginée de telle sorte à fournir des réponses aux candidats dans les plus brefs délais.

En effet, la Commission nationale chargée de la régularisation et l’intégration des migrants doit déclarer son avis dans un délai maximal de 2 mois, à compter de la date de dépôt du dossier avec justification en cas de refus.

Ce n’est pas tout puisque une commission nationale de suivi et de recours est également opérationnelle pour traiter les recours émanant de personnes s’estimant lésées.

S’agissant de la répartition des migrants selon leur origine, les ressortissants des pays de l’Afrique subsaharienne restent majoritaires.

Pour leur part, le nombre de migrants en provenance de la Syrie qui fut des années durant le théâtre d’une guerre civile destructrice, serait actuellement en baisse en raison de la pacification de plusieurs régions syriennes. Par ailleurs, des ressortissants provenant de pays européens figurent également dans les listes de migrants  installés au Maroc de façon irrégulière. Il s’agit notamment de citoyens espagnols dont le nombre se chiffre, selon des estimations non officielles, à quelques milliers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *